VIDEO. Méditerranée : la police maritime catalane va renforcer sa flotte et intensifier les patrouilles en mer cet été

Publié le

La flotte de la police maritime catalane sera dotée de cinq nouveaux bateaux avant la fin de l'année. En 2022, les Mossos d'Esquadra ont effectué plus de 3 750 heures de patrouille et ont participé à 250 opérations en mer.

Bateaux, hélicoptère, jet-ski, plongeurs, la grande parade a eu lieu dans le port de Barcelone. Ce vendredi 21 juillet 2023, la police maritime catalane a présenté son plan d'été 2023, en présence de Pere Aragonès, le président de la Generalitat de Catalogne, et de Joan Ignasi Elena, son ministre de l'Intérieur.

Et pas de surprise, les Mossos d'Esquadra vont encore intensifier leurs patrouilles sur tout le littoral catalan pendant la période estivale.

Nouveaux bateaux, nouvelles ressources

La flotte va surtout être renforcée dans les prochains mois avec l'arrivée avant la fin de l'année, de deux nouveaux bateaux de 11 et 13 mètres. Il est également prévu d'intégrer trois hors-bords semi-rigides, issus de confiscations judiciaires. "Ces bateaux sont actuellement en cours d'évaluation par les ingénieurs pour effectuer les adaptations afin qu'ils puissent être certifiés pour naviguer", précisent les Mossos dans un communiqué.

Le budget de la police maritime devrait aussi être augmenté pour recruter de nouveaux agents, élargir les heures de service et ouvrir une nouvelle base au Port de Barcelone.

Des missions multiples

Actuellement, la police maritime dispose de trois bateaux qui ont été acquis en 2021 et qui interviennent au quotidien sur les 500 km de la côte catalane. La police maritime dispose de trois bases nautiques situées dans les villes de Palamós, Vilanova i la Geltrú et Ametlla de Mar. Au total, cette division des Mossos compte 48 personnes dont 32 policiers maritimes et 16 qui sont spécialisés dans les travaux sous-marins.

Ils ont des missions multiples : la sécurité publique en mer, la surveillance de la navigation, la surveillance des événements en mer, la surveillance des infrastructures portuaires et des installations nautiques.

Cette unité exerce également des fonctions de police judiciaire et de police administrative, de défense du patrimoine historique et archéologique, de surveillance des espaces maritimes protégés, de contrôle et d'inspection des pêcheries, d'inspection et de surveillance des activités maritimes, d'environnement et de secours en mer en coordination avec le service de secours et de sécurité en mer.

Plus de 3 750 heures de patrouille en 2022

L'an passé, les Mossos ont ainsi assuré plus de 3 750 heures de patrouille en mer, dont 285 heures dans des espaces naturels maritimes. De plus, ils ont réalisé 2 125 heures de surveillance portuaire et 720 heures de surveillance des plages.

La police maritime a effectué 247 opérations dans le domaine maritime au cours de l'année écoulée, la grande majorité pour assurer la sécurité lors d'événements (144), des inspections (105) et d'autres aides et assistances (97). 310 procédures ont également été engagées pour des infractions administratives, au cours de cette première année avec tous les navires opérationnels, conclut le communiqué.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité