VIDÉO. Météo : comment la neige du Puigmal peut-elle fondre et disparaître en 24 heures ?

La preuve par l'image. Dans les Pyrénées-Orientales, les sommets sont de moins en moins enneigés, même en hiver. Et la fonte est de plus en plus rapide. Sur ces deux clichés, pris à 24 heures d'intervalle, le Puigmal a perdu de sa superbe blancheur.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le Puigmal, à cheval entre la Cerdagne et la Catalogne, est le 2e sommet des Pyrénées-Orientales. Il culmine à 2.910 mètres.

Pourtant, les cimes de cette montagne catalane sont de moins en moins souvent enneigées et quand elles le sont, la neige fond de plus en plus rapidement à cause de températures nocturnes trop élevées en hiver.

Changement de décor en 24 heures

La webcam qui filme le Puigmal sur sa face sud nous montre une évolution rapide et inédite de la couverture neigeuse des derniers jours.

En deux clichés, pris à 24 heures d'intervalle, le changement de paysage est saisissant.

Le premier est pris le matin, après des chutes de neige nocturnes. Le Puigmal est coloré de blanc sur des kilomètres... Le second est réalisé le lendemain matin à la même heure, la neige a presque totalement disparu.

Météo trop clémente et sublimation en altitude

En cause, les températures. À 1.900 mètres, il fait entre -4°C et -7°C la nuit, contre -7°C à -11°C en moyenne. Et dans la journée, le mercure monte à 4°C voire 7°C certains jours.

Résultat, l'isotherme zéro est de plus en plus haut et la neige tient de moins en moins en dessous de 2.000 mètres.

De plus, si l'air est sec, donc avec peu d’humidité comme en ce moment et si le ciel est ensoleillé, la neige fond principalement par sublimation. En clair, elle passe de l'état solide à l'état gazeux, elle s'évapore sans passer par l'état liquide donc le ruissellement est quasi absent.

Avec ces phénomènes météo, la sécheresse historique dans les Pyrénées-Orientales depuis deux ans n'est pas près de s'arranger.

Bonne nouvelle tout de même pour les stations de ski des Pyrénées, une perturbation pluvio-neigeuse est attendue dès samedi après-midi mais elle sera surtout active dimanche avec une baisse significative des températures.