• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Visa pour l'image 2016 : Une programmation sans concession malgré l'état d'urgence

Des hommes du colonel Mustapha Hajer, chef des commandos Zeravani engagés dans la reprise de Sinjar, fouillent les individus ayant fui les secteurs encore contrôlés par Daech. Les attaques-suicides d’éléments infiltrés dans ces familles sont fréquentes.
© Frédéric Lafargue pour Paris Match / © © Frédéric Lafargue pour Paris Match
Des hommes du colonel Mustapha Hajer, chef des commandos Zeravani engagés dans la reprise de Sinjar, fouillent les individus ayant fui les secteurs encore contrôlés par Daech. Les attaques-suicides d’éléments infiltrés dans ces familles sont fréquentes. © Frédéric Lafargue pour Paris Match / © © Frédéric Lafargue pour Paris Match

Visa pour l'image va vivre une édition 2016 sous surveillance. Sans projections publiques en ville, avec des fouilles à l'entrée des expositions mais en respectant un programme inchangé. Table-ronde sur Daech, reportages sur l'Irak, le Kurdistan, la Syrie, la Libye : tout est maintenu !

Par Laurence Creusot

"Jamais la mairie n'a songé à supprimer Visa" explique le patron du festival de photojournalisme de Perpignan lors de la conférence de presse de présentation. Jean-François Leroy rappelle qu'il jouit d'une  totale liberté pour composer son programme depuis des années et que cela est encore le cas aujourd'hui en plein état d'urgence.
Certes il y aura cette année des files d'attentes plus longues, des fouilles à l'entrée des expositions mais l'espace de liberté des photographes du monde entier est préservé.

"Personne n'est intervenu pour modifier le programme"

Visa pour l'image 2016 : une programmation sans concession
"Personne n'est intervenu dans le programme de cette édition comme dans aucune autre" explique Jean-François Leroy - France 3 LR - Aude Cheron

Quelques instants plus tôt le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol expliquait que Visa pour l'image est un espace de vérité et de liberté.

"On a souvent reproché à Jean-François Leroy des photos trop dures. Ce n'est en fait, que la vérité d'un monde que l'on ne veut pas voir. Et aujourd'hui cette vérité surgit.

La conférence de presse Visa pour l'image 2016 / © France 3 LR
La conférence de presse Visa pour l'image 2016 / © France 3 LR


Visa ne peut pas se taire

Jean-François Leroy rappelle qu'il aurait été incompréhensible de voir censuré le rendez-vous de ceux qui couvrent l'actualité du monde.

Visa ne pouvait pas se taire
Interview de Jean-François Leroy directeur de Visa pour l'image - France 3 LR - Aude Cheron


22 expositions dans une dizaine de lieux


Les enfants de Tchernobyl de Niels Ackermann, l'épidémie du virus Zika au Brésil  de Felipe Dana, la guerre de l'eau entre Israël et la Palestine de Laurence Geai, trois expositions sur les migrants, Cuba vu par Marc Riboud en 1963. Extraits des expositions de l'édition 2016.

Visa pour l'image 2016 : extraits

Tout le programme de Visa 2016

Visa pour l'image avec France 3 Languedoc-Roussillon et l'ESJ Pro Montpellier

Une partie de la rédaction sera installée à la Médiathèque de Perpignan toute la semaine prochaine pour vous proposer une page spéciale chaque soir après le JT régional dans le supplément du JT.
Le blog des étudiants de l'ESJ Pro Montpellier pour suivre l'actualité du festival.
Une émission spéciale en direct sur ce site vendredi 2 septembre à 12 h 30 consacrée à l'avenir de la photographie professionnelle au temps de Facebook et d'Instagram.
Et enfin le JT régional du 2 septembre en direct du Couvent des Minimes à Perpignan pour parler de la semaine pro de Visa pour l'image.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus