Un mineur sans permis et un Albanais en provenance d'Andorre arrêtés pour trafic de cigarettes par les douaniers de Cerdagne

Les contrôles des douanes des Pyrénées-Orientales, sur les routes frontalières d'Andorre, sont de plus en plus difficiles ces derniers mois à cause notamment des refus d'obtempérer. Deux en dix jours. Avec un beau butin à la clef, 1.200 cartouches de cigarettes importées en fraude.

Les douaniers de Cerdagne viennent de réaliser deux saisies de cigarettes de contrebande en dix jours. L'une à Bourg-Madame et l'autre à Porta. Soit 250 kg de tabac pour une valeur de près de 120.000 euros et un montant de droits et taxes fraudés de 100.000 euros environ.

Arrestation d'un conducteur mineur sans permis

Le 6 octobre dernier, lors d'un contrôle sur un axe routier de Cerdagne, la brigade des douanes de Bourg-Madame a procédé à la saisie de 392 cartouches de cigarettes et de deux kg de tabac à rouler, soit 80,2 kg de produits du tabac manufacturé.

Une saisie représentant une valeur de 39.000 euros et un montant de droits fraudés d'environ 34.000 euros.

Le conducteur du véhicule qui venait de la principauté d'Andorre a par deux fois refusé d'obéir aux injonctions d'arrêt des agents. Il a effectué deux demi-tours sur la route pour finalement se retrouver bloqué dans une file de véhicules arrêtés par le contrôle douanier.

Le conducteur, mineur sans permis et sa passagère, ont été remis aux services de gendarmerie de Font-Romeu.

Arrestation d'un Albanais qui a tenté de fuir

Le 18 octobre, entre 5h00 et 6h00 du matin, la brigade des douanes de Porta a intercepté un véhicule de type SUV, transportant 830 cartouches de cigarettes, soit 166 kg de tabac manufacturé en provenance d'Andorre.

Le conducteur, de nationalité Albanaise, n'a pas respecté les premières injonctions d'arrêt des agents postés en bord de route et ne s'est arrêté que tardivement alors qu'il était suivi par le véhicule des douanes, gyrophares allumés et avertisseur deux tons en service.

La marchandise de contrebande représente une valeur de plus de 80.000 euros et un montant de droits fraudés d'environ 70.000 euros.

L'individu a été placé en retenue douanière et après son audition, l'homme a été remis aux services de gendarmerie de Prades.

En l'espace de dix jours, avec ces deux saisies, ce sont près de 120.000 euros de marchandises de fraude qui ont été retirés du marché illicite par les brigades des douanes de Cerdagne.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité