Pyrénées-Orientales : l'odeur de cannabis attire les gendarmes dans une maison d'Eus, ils saisissent 90 plantes

"Les gendarmes ont du nez", c'est ainsi que l'on apprend sur la page Facebook de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales, une saisie de 90 pieds de cannabis. C'est en fait l'odeur caractéristique émanant d'une maison qui a mis les militaires sur la piste de la drogue. C'était à Eus, samedi dernier.

Samedi 25 septembre 2021, sur la commune d'Eus, en Conflent, dans les Pyrénées-Orientales, 380 habitants, l'attention d'une patrouille pédestre de gendarmerie est attirée par une odeur caractéristique de cannabis qui s'échappe d'une habitation.

Immédiatement, les militaires se présentent au propriétaire et procèdent avec lui à une perquisition. Ils découvrent alors 4 tentes de culture In-door abritant au total 86 pieds de cannabis mais aussi 4 autres pieds sur la terrasse.

Les 90 plants sont saisis. L'agriculteur en herbe est interpellé.

Entendu sous le régime de la garde à vue, le jeune homme à la main verte reconnait les faits. Il sera convoqué le 24 juin 2022 à 14h30 devant la justice en reconnaissance préalable de culpabilité, l'équivalent du plaider-coupable dans la procédure pénale française.

"Bien évidemment, le matériel et les 90 plants ont été détruits" précisent les gendarmes catalans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité drogue faits divers