Pyrénées-Orientales : les maraîchers réagissent aux propositions du ministre de l'agriculture

400 exploitations seraient en grande difficulté dans les P.O / © F3LR
400 exploitations seraient en grande difficulté dans les P.O / © F3LR

Les facilités accordées aux paysans bretons seront élargies à tous les maraîchers de France. Cette décision annoncée en fin de semaine remporte l'adhésion des agriculteurs des P.O mais reste insuffisante. Les professionnels catalans demandent une réflexion globale sur la filière.

Par Sylvie Bonnet

Les mesures accordés aux paysans bretons lseront finalement applicables à tous les maraichers et arboriculteurs de France. C'est ce qui est ressorti de la rencontre, en fin de semaine dernière, entre responsables agricoles et ministre de l'agriculture. Des exonérations de charges et des reports de cotisations sont notamment proposées.

Nécessaire mais insuffisant, disent les maraîchers catalans.

Des mesures utiles aux yeux des agriculteurs  mais qui ne suffiront pas à résoudre les problèmes profonds de la filière comme la concurrence avec l'Espagne notamment ou les marges de la grande distribution. Les mesures d'accompagnement annoncées seront du cas par cas, accordées selon la santé des exploitations.  Pour les maraîchers et arboriculteurs des P.O, une réflexion globale sur ces sujets doit être lancée.  400 exploitations seraient prêtes à mettre la clef sous la porte dans les Pyrénées-Orientales.
Réactions aux mesures pour les maraîchers
Dans les P.O, Aude Chéron et Jean-François Puakavase ont rencontré plusieurs professionnels de la filière.

 

Sur le même sujet

Les + Lus