Pyrénées-Orientales : "Qui a envie de laisser ses parents dans un Ehpad qui ne les doucherait qu'une fois par semaine ?"

Ce samedi 24 décembre 2022, le ministre en charge de l'Autonomie et des Personnes handicapées Jean-Christophe Combe s'est rendu à l'Ehpad de la commune de Pia (Pyrénées-Orientales) pour rencontrer personnels et résidents.

Dans cet Ehpad public de Pia (Pyrénées-Orientales) au nord de Perpignan, des salariés au complet et les droits des résidents respectés. Enfin... Selon la loi en vigueur. Car Sylvie Moreno, aide-soignante en poste depuis l'ouverture de l'établissement en décembre 2009, nous confie une réalité toute autre.

La charge de travail est énorme, on manque énormément de bras. Si vous estimez qu'une douche par semaine par résident c’est assez alors qu’en prison ils se douchent tous les jours, alors... On finit nos toilettes à 11h30, ce serait impossible de doucher les résidents tous les jours.

Sylvie Moreno, aide-soignante

La qualité de travail est dégradée pour le personnel mais aussi pour les résidents. "On s’en occupe du mieux qu’on peut avec les moyens qu'on a, c’est vrai qu’on pourrait faire beaucoup plus mais on ne peut pas par manque de personnels. On est restreints à la toilette, au bien-être, on ne peut pas faire d’activités avec eux", continue la soignante avec regret.

Ici, cinq aides-soignants se partagent les soins le matin. C'est un minimum légal, jugé insuffisant quand vient l'après-midi, où elles ne sont plus que trois pour s'occuper de soixante résidents.

C'est trop peu, il en faudrait quatre ou cinq pour mieux les accompagner tout au long de la journée. Malgré la bonne volonté de tous nos salariés, nous manquons de temps. Et pourtant nous sommes bien lotis, avec un ratio qui est censé être suffisant mais qui ne l'est pas sur le terrain.

Marie-France Baup, cadre de santé

C'est cet établissement qu'a choisi Jean-Christophe Combe pour sa visite ministérielle. En charge de l’Autonomie et des Personnes handicapées depuis le 4 juillet 2022, il se dit "conscient des progrès à faire dans la prise en charge des seniors".

Une douche par semaine, c'est inadmissible. C'est le minimum mais ce n'est pas suffisant. Qui a envie de laisser ses parents dans un établissement qui ne les doucherait qu'une fois par semaine ? C'est au moins une fois par jour.

Jean-Christophe Combe, Ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées de France

Un enjeu majeur pour les Pyrénées orientales, département vieillissant : un tiers de la population a plus de soixante ans.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité