Covid dans les Pyrénées-Orientales : le port touristique de Collioure annule ses festivités de fin d'année

Avec un taux d'incidence de plus de 300 pour 100 000, Collioure, encore bondé de vacanciers, adopte de nouvelles mesures. Fermeture du centre culturel et surtout annulation des fêtes de fin d'année, le célèbre port catalan tente d'endiguer la progression du Covid.

L'afflux de visiteurs continue à Collioure avec le soleil pendant ces vacances de Toussaint.
L'afflux de visiteurs continue à Collioure avec le soleil pendant ces vacances de Toussaint. © F3 Pays catalan
Des rues toujours animées et des terrasses au soleil. A Collioure, les vacanciers continuent de profiter d’un mois d’octobre doux. Mais face à la pandémie qui a enregistré une forte progression ces derniers jours dans le port catalan, la mairie a décidé de prendre de nouvelles mesures pour protéger la population. 

L'afflux touristique : manne ou danger ?

Même en pleine pandémie, la carte postale emblématique de la côte Vermeille fait toujours recette. D'ailleurs globalement, la saison 2020 a été bonne pour les commerçants de Collioure. Avec des pics à 20 000 visiteurs/jour cet été, Olivier Jacops, gérant d'un restaurant à Collioure, ne boude pas son plaisir:

"On a cette chance là d'être placés sur un spot extraordianaire qui nous permet de conclure que cette saison 2020 est de qualité et reste de qualité… même si effectivement on reste impactés par les nouvelles mesures.".
Les ruelles colorées du centre ville de Collioure encore prises d'assaut par les touristes.
Les ruelles colorées du centre ville de Collioure encore prises d'assaut par les touristes. © F3 Pays catalan
Mais qui dit bonne saison pour le commerce signifie aussi affluence forte avec son corollaire : une densité et un brassage de population qui favorisent la propagation du Covid. Les habitants les plus fragiles ont choisis de s'autoconfiner, comme le recommandent les instances sanitaires. C'est le cas de Jocelyne Bidet, qui observe de son balcon le défilé des touristes.
Jocelyne, prudente à plus de 80 ans, s'est confinée avant l'heure dans son appartement du centre ville.
Jocelyne, prudente à plus de 80 ans, s'est confinée avant l'heure dans son appartement du centre ville. © F3 Pays catalan

On voit cet afflux, c'est bien pour le commerce, on voit toutes les voitures.. et d'ailleurs c'est pas des 66!  Il est certain qu'il y a eu un brassage formidable… et puis nous, on a de très petites plages. C'était bondé, ça c'était pas normal...

Jocelyne Bidet, octogénaire de Collioure.

La municipalité tente d'anticiper

Cette fréquentation a-t-elle précipité la deuxième vague dans la station catalane ? Ces derniers jours, le taux d'incidence y a dépassé les 300 pour 100 000 habitants, de quoi pousser la mairie à annuler toutes les traditionnelles festivités de fin d'année, au risque de se rendre impopulaire. 

Je préfère faire de la prévention, je préfère passer pour le méchant mais au moins être sûr de moi pour protéger la population de Collioure. Et c'est mon rôle.

Guy Llobet, maire de Collioure.

Autre arrêté municipal, la fermeture du centre culturel alors que la vie venait d'y reprendre pour les associations. Notamment "El campanar Sardaniste", une association d'amateurs de Sardane très active à Collioure. Françoise Sougné, sa vice-présidente, ne cache pas sa déception.

"On avait fait un protocole qui était bien, qui convenait à tous. Mais là bon, ça s'emballe et puis on a une population avec beaucoup de personnes qui ont plus de 60 ans, c'est vrai que c'est peut-être mettre les gens en danger..."

Le reportage à Collioure d'Arnaud Richard Ferrero et de Frédéric Savineau pour France 3 Pays catalan.

durée de la vidéo: 01 min 50
Pyrénées-Orientales : touché par le Covid, Le port touristique de Collioure annule ses festivités de fin d'année ©F3 LR

Et maintenant ?

La prudence pour tenter de limiter la propagation. Collioure a peut-être pris les devants, mais l'annonce d'un probable reconfinement pourrait précipiter la fin de la saison touristique.
Si la France se confine à nouveau, les commerces du port pourront-ils encore recevoir des clients en journée ? Et la promenade en bord de mer, une des principales attractions en hiver, sera-t-elle proscrite comme au printemps dernier ?
L'obligation de porter le masque dans toutes les rues de Collioure n'aura pas suffi à éviter la propagation du Covid.
L'obligation de porter le masque dans toutes les rues de Collioure n'aura pas suffi à éviter la propagation du Covid. © F3 Pays catalan

Autant de questions et d'incertitudes auxquelles s'ajoute une question très pratique pour les vacanciers encore nombreux sur la côte méditerranéenne. Devront-ils écourter leurs congés ou auront-ils le droit de rentrer à leur domicile à la fin de leur séjour comme prévu?
Les tendances générales seront peut-être dans l'allocution d'Emmanuel Macron, mais les modalités d'application d'un possible nouveau confinement seront plutôt détaillées, si le gouvernement poursuit sur le même mode de communication, jeudi par le Premier ministre, le catalan Jean Castex, en fin d'après-midi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances tourisme économie coronavirus/covid-19 santé ports méditerranée mer nature