Des rails géants posés sur la future LGV entre Nîmes et Montpellier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

L'opération est une première en France pour la pose de rails d'une telle longueur, 408 mètres d'un seul tenant. A près de 9 mètres par minute, ils sont placés deux à deux pour constituer la voie de la ligne nouvelle à grande vitesse entre Nimes et Montpellier. Un chantier spectaculaire.



A peine le temps de trouver leur place sur les plots en béton, que les rails sont fixés par une escouade d'opérateurs équipés de tirefoneuses.

Ces visseuses thermiques vont permettre de solidariser rails et traverses. Une première étape avant de longues vérifications sur la "planéité" de la future LGV.



Au rythme de 1.200 mètres par jour, la pose des 40 kilomètres de voie gardoise et de son ballast définitif sera achevée fin avril. Les finitions et la signalisation suivront.



La mise en service commerciale du contournement Nîmes-Montpellier est prévue dans 18 mois, fin 2017.



Reportage F3 LR : J.Curato et D.Pardanaud ©F3 LR

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité