• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Réforme du permis de conduire : les auto-écoles languedociennes s'inquiètent

Image d'illustration / © Thierry THOREL/MaxPPP
Image d'illustration / © Thierry THOREL/MaxPPP

Emmanuel Macron annonçait vendredi dernier une baisse drastique du prix du permis de conduire et une réforme de l'enseignement du code. À Montpellier et à Mende, l'annonce passe mal.

Par Margaux Tertre

L'annonce du président de la République a surpris plus d'une auto-école. Vendredi dernier, Emmanuel Macron expliquait vouloir "une baisse drastique" du coût du permis de conduire ainsi qu'un raccourcissement des délais de passage.
Dans ce cadre, il proposait d'intégrer l'enseignement du code à la scolarité. L'objectif final serait de faciliter l'accès au permis de conduire. 

Une déclaration qui inquiète les auto-écoles. Jean-Louis Bouscaren, directeur d'auto-école à Montpellier et vice-président de l'Unidec, le syndicat des auto-écoles estime qu'on "ne peut pas vider de son sens notre mission première qui est celle de former les jeunes à la sécurité routière". 
 
Réforme du permis de conduire : les auto-écoles inquiètes
Intervenants : Vanessa Hammouche, étudiante de 22 ans - Patricia Castell, enseignante de conduite auto-moto - Jean-Louis Bouscaren, représentant du syndicat auto-école Unidec - Françoise Dumas, députée LREM du Gard Un reportage de : Ophélie Le Piver, Yannick Le Teurnier, Corinne Lebrave et Stéphane Janneau

Pour Françoise Dumas, députée LREM du Gard et chargée de la mission parlementaire sur le sujet, "il n’est pas question de passer stricto sensu le code à l'école. Ce qui est important, c'est d'avoir un continuum éducatif qu'on leur enseigne très tôt. L'éducation routière pendant la scolarité est un axe fondamental pour ensuite passer le permis de conduire"

Sur le même sujet

Inondations dans l’Aude : la question de la pollution des eaux se pose à nouveau

Les + Lus