Régionales 2021 en Occitanie : Aurélien Pradié, candidat LR arrivé en 3ème position veut jouer la carte du rassemblement

C'est le 3ème homme de ces élections régionales. Aurélien Pradié, tête de liste LR/UDI sera opposé à Carole Delga (PS) et Jean-Paul Garraud (RN) dimanche prochain. Le député du Lot n'a conclu aucune alliance pour le second tour mais il a reçu le soutien de Jean-Luc Moudenc.

Toulouse - Jean-Luc Moudenc aux côtés d'Aurélien Pradié pour rassembler - 22 juin 2021.
Toulouse - Jean-Luc Moudenc aux côtés d'Aurélien Pradié pour rassembler - 22 juin 2021. © FTV Cécile Frechinos

Il est le plus jeune candidat de cette campagne et a créé la surprise dimanche soir.

Aurélien Pradié, 35 ans, au coude à coude dans les sondages avec le candidat LREM Vincent Terrail-Novès, a finalement été crédité de 12,19% des voies, s'offrant ainsi un ticket pour le second tour des élections régionales.
Et il ne compte pas en rester là. Le 3ème homme est déjà reparti en campagne. Ce mardi matin, il était dans Lot, "là où tout a commencé" dit-il. Là, aussi et surtout, où les électeurs l'ont placé en tête du scrutin devant la favorite Carole Delga.

Voter pour une diversité dans l'hémicycle

"Ce que nous avons fait est historique. L'Occitanie est une des régions les plus difficile à conquérir pour la droite. Nous pouvons être très fiers de notre score", s'est-il satisfait ce mardi matin.  

Mais face à la présidente sortante, les chances d'Aurélien Pradié sont infimes. D'autant que son ancien concurrent LREM, Vincent Terrail-Novès n'a pas souhaité donner de consignes de vote en sa faveur pour le second tour. 

Le candidat LR a toutefois un autre soutien de taille. Celui du maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc. Ce mardi, les deux hommes se sont affichés ensemble place du Capitole. 

"Je lance un appel à tout ceux qui ont voté Vincent Terrail-Novès au premier tour. Il leur faut se rassembler autour d'Aurélien Pradié" a martelé Jean-Luc Moudenc.

Il faut dire que le maire de Toulouse connait bien Vincent Terrail-Novès. Les deux élus s'apprécient et le premier a même nommé le second à la vice-présidence de Toulouse Métropole.

Aurélien Pradié et Vincent Terrail-Novès ont beau avoir des amis en commun, cela n'a pas suffit à créer un rapprochement entre les deux hommes durant cet entre-deux tours.

Les consignes de vote, c'est de la politique à l'ancienne. Carole Delga et Antoine Maurice viennent de négocier pendant 24 heures comme des marchands de tapis pour finalement n'aboutir à aucun accord.

Aurélien Pradié.

Et d'ajouter : "la vraie question n'est pas de savoir si Carole Delga sera gagnante mais s'il y aura une diversité dans l'hémicyle. Et il n'y a pas de démocratie sans diversité".

Au premier tour, Carole Delga a recueilli près de 40% des suffrages, signant ainsi l'un des meilleurs scores de France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections les républicains