• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rodez : l'homme qui a tué le chef de la police municipale mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat

© José A. Torres/AFP
© José A. Torres/AFP

L'homme qui a tué le directeur général adjoint des services de la mairie de Rodez dans l'Aveyron a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat. Il a reconnu les faits devant un juge d'instruction de Montpellier. Il a été placé en détention provisoire.

Par Juliette Meurin

Le meurtrier présumé du directeur général adjoint des services de la mairie de Rodez a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat. C'est ce que nous a indiqué le procureur de la République de Montpellier ce dimanche.
48 heures auparavant, jeudi 27 septembre, l'homme avait tué de plusieurs coups de couteau le patron de la police municipale de la ville. Pascal Filoé était en effet chargé entre autres de la sécurité.

Présenté à un juge d'instruction de Montpellier, l'homme âgé de 39 ans a reconnu les faits et expliqué avoir voulu faire payer le fait qu'on lui ait enlevé son chien.
Il possédait en effet un chien classé dangereux et son casier judiciaire ne l'autorisait pas à détenir un tel animal. La police municipale lui avait donc retiré et l'avait placé à la SPA.

Il est mis en examen pour assassinat, ce qui signifie qu'il y a eu préméditation. Il est également mis en examen pour tentative d'assassinat car il s'est rendu dans un commerce qu'il savait appartenir à la femme du maire.

Les obsèques de Pascal Filoé auront lieu jeudi 4 octobre à la cathédrale de Rodez, en présence du ministre de l'intérieur Gérard Collomb.

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus