Cet article date de plus de 7 ans

La rouille à la sauce graulenne

Escale au Grau-du-Roi, dans le Gard, pour notre première balade gourmande le long du littoral à la découverte des spécialités locales. Ici, on aime le poulpe à toutes les sauces. Lui qui fut longtemps considéré comme le plat du pauvre est aujourd'hui, cuisiné par des traiteurs.
Plat du pauvre par excellence, le poulpe est devenu un spécialité du Grau du Roi, dans le Gard. A déguster en marinade ou en rouille
Plat du pauvre par excellence, le poulpe est devenu un spécialité du Grau du Roi, dans le Gard. A déguster en marinade ou en rouille

Demandez la rouille graulenne ! A ne pas confondre avec la rouille sétoise.

Pour les habitant du Grau-du-Roi, c'est un plat incontournable, mais il n'est pas toujours alléchant pour les touristes. En général, les français mangent peu de poisson et encore moins d'octopodes.
La pêche au poulpe est néanmoins l'activité principale de bon nombre de petits métiers locaux, mais ils vendent le fruit de leur travail à l'export, en Espagne ou en Italie, où l'on consomme beaucoup plus de poulpe que dans l'héxagone.

Au Grau-du-Roi, depuis une quinzaine d'années, la rouille est à la mode dans les assiettes des initiés.
Dégustation immédiate : 

durée de la vidéo: 04 min 56
Grau du Roi : la tradition de la rouille


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
balades en été gastronomie littoral pêche tourisme économie