Rugby : selon la Fédération Française il n'existe aucun lien entre l'épidémie de Covid et l'utilisation des vestiaires

Alors que des préfectures interdisent l'accès aux vestiaires des clubs de sport, un communiqué de presse publié le 27 octobre par la FFR (Fédération Française de Rugby) "ne retrouve aucun élément liant l’épidémie et l’utilisation des vestiaires des clubs sportifs".

© Michel Clementz / MaxPPP
Il n'y aurait aucune contre-indication à autoriser les joueurs à utiliser les vestiaires et à y prendre leur douche, c'est ce que révèle dans un communiqué de presse la FFR du mardi 27 octobre dernier. Réunie en Bureau Fédéral Exceptionnel pour évoquer la situation sanitaire et son impact sur les compétitions de rugby amateur, la fédération a souhaité prendre des décisions adaptées à la situation et apporter son soutien à ses clubs.

Pourtant, face à l'aggravation de l'épidémie, des préfectures, dont la préfecture de l'Aude, ont pris un arrêté pour interdire l'accès aux vestiaires des installations sportives, considérant que le non respect des gestes barrières était propice à l'accélération du virus.

Sur les fermetures de vestiaires

Le communiqué de presse de la fédération relate une enquête sur la décision de fermeture des vestiaires réalisée par la nouvelle Commission Médicale de la FFR sous la direction du professeur Roger Salamon, président jusqu'en 2017, du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP).
En voici l'extrait :

L’avis est sans appel : le Haut Conseil de Santé Publique n’a jamais émis ou recommandé de telles décisions. Une analyse quasi-exhaustive des publications scientifiques réalisées par le comité médical de la FFR ne retrouve aucun élément liant l’épidémie et l’utilisation des vestiaires des clubs sportifs.

Il apparait qu’aucun argument scientifique sérieux ne donne d’éléments susceptibles de supporter cette décision de fermeture des vestiaires, ce d’autant qu’ils ne sont occupés que brièvement et essentiellement pour une douche qui ne peut avoir que des effets positifs contre le virus.


De quoi rassurer les joueurs, contraints pour certains, de se doucher dehors à l'eau froide après un match.
 

Les joueurs de l'ESLB ont pris une douche froide sur et en dehors du terrain à Verfeil, ce dimanche. Ces photos...

Publiée par Rugby Amateur sur Lundi 26 octobre 2020

Le weekend dernier, après le match qui opposait l'équipe réserve du TEC (Toulouse Electrogaz Club) et Saint-Jory (31), les joueurs ont dû se doucher dehors à l’aide d’un tuyau d'arrosage, faute d’accès aux vestiaires.
 Une situation ubuesque et "contraire aux valeurs du rugby", dénoncée par le président de la Ligue d'Occitanie Alain Doucet, dans une lettre ouverte adressée aux préfets des 13 départements de la Région.
Pour lui cette situation ne peut pas se prolonger : "à la longue, il en va de la survie des clubs occitans et de leurs partenaires".
 

L'appel à l'aide du monde du sport

De son côté, la FFR XIII et 94 autres fédérations sportives ont lancé un appel au secours, dans un long courrier adressé au président de la république.
Via le comité Olympique français, le monde du sport réclame de l’aide et plus de soutien pour traverser cette crise sanitaire qui touche de plein fouet le monde associatif. 
 
La pratique du sport est sévèrement touchée depuis le début de la crise sanitaire.
Les signataires ont fait part à Emmanuel Macron de leur incompréhension. Ils se sentent stigmatisés au regard d'autres activités autorisées malgré la crise.

L'espoir redonné aux clubs de rugby par la FFR de retrouver les vestiaires pourrait bien être douché dans les jours à venir.
Dans son allocution ce mercredi à 20 heures, le président de la République devrait annoncer de nouvelles mesures de confinement généralisé sur tout le territoire. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sport rugby rugby à xiii