Cet article date de plus de 8 ans

Les salariés de Jallatte à Saint-Hippolyte-du-Fort en grève illimitée

Les salariés gardois ont décidé de se mettre en grève illimitée à l'issue d'un comité d'entreprise, ce mercredi après midi. Le CE où a été annoncée une réduction d'effectif d'une cinquantaine d'emplois. L'entreprise fabrique des chaussures de sécurité.
Saint-Hippolyte-du-Fort (Gard) - les salariés de Jallatte en grève illimitée - 27 février 2013.
Saint-Hippolyte-du-Fort (Gard) - les salariés de Jallatte en grève illimitée - 27 février 2013. © F3 LR

Nouveau coup dur pour les salariés de Jallatte qui ont occupé leur usine tout l'après-midi de mercredi.
Après un plan social qui prévoit la suppression de 44 emplois sur les 133 que compte l'entreprise gardoise, voilà que la direction a rejeté la proposition syndicale de projet alternatif.
Il prévoit le retour de Tunisie des ateliers couture et montage des chaussures de sécurité. Ce qui permettrait d'obtenir le label "made in France".

L'argument de la direction pour refuser ce projet, les 500.000 euros de salaires et de charges supplémentaires qu'entraînerait le rapatriement de ces postes.

Ce que veulent les ouvriers et les cadres cévenols, c'est éviter la délocalisation définitive vers la Tunisie où le groupe Jallatte emploie déjà plus de 3.500 salariés.

Jeudi matin, ils seront en grève illimitée et bloqueront toutes les expéditions.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève emploi social manifestation