Sète : soutien à un jeune marocain menacé d'expulsion

Publié le Mis à jour le
Écrit par Armelle Goyon

Une trentaine de personnes se sont rendues devant le centre de rétention de Sète pour soutenir un jeune marocain menacé d'expulsion depuis son divorce l'an dernier. Ses proches sont venus lui apporter un gâteau d'anniversaire.


Derrière les barreaux du centre rétention de Sète se trouve  Karim Bouzlafa. Sa famille et ses amis vont attendre plusieurs heures avant de pouvoir lui rendre visite ce dimanche. Et aujourd'hui, ils sont venus nombreux car c'est un jour particulier. Un jour qu'ils auraient dû passer ensemble chez lui à Bédarieux. Mais son 29e anniversaire, il le fête au centre de rétention de Sète où il est enfermé depuis 5 semaines.

Entré en France il y a 3 ans avec un visa car il se mariait, il a divorcé l'année dernière à la demande de son épouse française. Ce changement de statut a entraîné le refus de renouvellement de son titre de séjour. Une décision incompréhensible pour sa famille et les associations qui le soutiennent car Karim Bouzlafa est bien inséré en France.

Ses soutiens demandent sa régularisation. Karim Bouzlafa doit normalement être expulsé vers le Maroc d'ici le 10 mars prochain.