Cet article date de plus de 3 ans

Six jeunes femmes font à nouveau face à leur agresseur sexuel devant les assises du Tarn

La cour d'assises du Tarn juge cette semaine en appel un homme poursuivi pour viols, agression sexuelle et tentative d'homicide. Florian Varin avait été condamné en 2015 à Toulouse à 30 ans de réclusion criminelle. Ses victimes lui font face pour la seconde fois.
Elles ont été victimes de viol ou d'agression sexuelle, l'une d'elles a même été laissée pour morte dans un container à poubelles...C'était à Toulouse en novembre 2012. Quelques jours après Florian Varin était interpellé. Les policiers découvraient alors qu'ils avait commis d'autres viols en Bretagne et en Poitou-Charentes.

Cette semaine à Albi il comparait devant la cour d'assises du Tarn. C'est le second procès de Florian Varin aujourd'hui âgé de 26 ans. En 2015 il avait été condamné à Toulouse à 30 ans de réclusion criminelle mais il avait fait appel. Ses victimes qui tentent d'oublier lui font face une nouvelle fois. Elles racontent à nouveau le calvaire qu'elles ont vécu et qu'elles revivent avec ce procès.
Marie a accepté de s'exprimer devant la caméra de notre équipe Bruno Frédiani et Thierry Villéger

Les experts qui se sont penchés sur le cas de Florian Varin décrivent un sadique. Il a été abandonné par sa mère à l'âge de 8 ans et élevé par sa grand mère. Cette dernière était présente à l'audience, elle comprend la haine et le dégoût des victimes et espère qu'elles trouvent la paix.
 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société assises