Cet article date de plus de 3 ans

Un skieur toulousain se tue lors d'une chute dans les Hautes-Pyrénées

L'alerte a été donnée par ses compagnons de marche. Malgré l'intervention rapide des gendarmes du PGHM, il est mort des suites de ses blessures. 

Secours en montagne avec l'hélicoptère du PGHM - illustrations - archives
Secours en montagne avec l'hélicoptère du PGHM - illustrations - archives © AFP - Clatot
Un skieur de randonnée, Toulousain âgé de 39 ans, a péri ce jeudi matin dans un accident sur la commune d’Aragnouet (Hautes-Pyrénées). La victime et 3 autres personnes réalisaient l’ascension du Pic de Bataillence, itinéraire classique en ski de rando avec le plus souvent comme point de départ le tunnel d’Aragnouet Bielsa.

A l’occasion d’un virage, une conversion, il a perdu l’équilibre et glissé sur une pente raide avec une neige dure et verglacée pour terminer sa chute dans un ruisseau. Ses compagnons de sortie et d’autres skieurs de randonnée présents à proximité ont pu tirer la victime de l’eau et prévenir les secours.

Arrivés sur les lieux, les gendarmes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas ont tenté en vain de le réanimer. Le skieur est décédé à l’hôpîtal de Tarbes.

En condition de ski de printemps, les secouristes en montagne conseillent l’emploi de couteaux voire de crampons pour les déplacements sur la neige en particulier lorsqu'elle est toujours gelée au petit matin ou sur les pentes les plus ombragées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées montagne accident faits divers