• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La cure uvale : le plein de raisins

© France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées

Très populaire dans les années 1930, la cure uvale revient au goût du jour. Le principe : ingérez seulement du raisin, pendant deux semaines.

Par Cécilia Sanchez

Des raisins, des raisins et des raisins pendant deux semaines, c'est le principe de la cure Uvale. La mono-diète de raisin, en particulier du chasselas permet de faire le plein d'anti-oxydants, présents dans les pépins.

Martine Damiani, de Moissac, entame deux semaines cure pour "remettre les choses à leur place" après les excès de l'été et pour son bien-être. Une irréductible, adepte depuis quatorze ans. Elle consomme à volonté jus et grappes, jusqu'à 3 kilos par jour. Cette cure ampélothérapique, de son nom scientifique, peut aussi se pratiquer en randonnées. 

Selon Hélène Argoul, pharmacienne à Malause (82), qui a fait une thèse sur le sujet, explique que "l'action diurétique et laxative du raisin permet aussi de nettoyer le foie, tout en améliorant la peau grâce aux anti-oxydants". Il est recommandé de consommer du chasselas (blanc) en raison de la finesse de sa peau et de sa teneur en sucre équilibrée, en alternance avec le muscat (blanc ou noir). 

A Moissac, les produteurs de raisins rêvent de remettre au goût du jour cette pratique ancestrale, en vogue dans les années 1930. La cure uvale fait des adeptes, comme Claude Aubert, pionnier de l'agriculture biologique en France. 

Pour aller plus loin en cette période de transition d'automne il y a aussi le jeûne, testé et approuvé par un prix Albert Londres : Thierry de Lestrade.

Un reportage de Odile Debacker et Laurence Boffet :
La cure uvale



Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus