Voitures brulées au nord de Toulouse : un suspect interpellé

À 01h30 ce vendredi 26 août, un homme a été arrêté alors qu’il mettait le feu à un véhicule dans la commune de Grisolles. Depuis 1 mois, une vingtaine de voitures ont été brulées dans ce secteur du Tarn-et-Garonne.

C’est peut être la fin d’une longue série d’incendies. Cette nuit, un homme a été interpellé par les gendarmes alors qu’il était en train de mettre le feu à un véhicule. L’homme pris en flagrant délit est actuellement en garde à vue, interrogé par les gendarmes de la brigade de recherche de Montauban.

Depuis 1 mois maintenant, des voitures sont incendiées la nuit dans 3 communes au nord de Toulouse, dans le Tarn-et-Garonne. A ce jour, une vingtaine de véhicules ont été détruites par un pyromane.

Depuis, la peur s’était installée chez les habitants des communes concernées. Dans un communiqué publié sur Facebook, les mairies de Grisolles et Verdun-sur-Garonne ont tenu à remercier les gendarmes et les pompiers. 

Incendies à répétition

Les premiers incendies de voitures ont démarré fin juillet à Verdun-sur-Garonne. Mais c’est dans la nuit du 31 juillet qu’un drame a été évité de peu. Cette nuit là, 7 véhicules garés côte à côte ont été brulés. Le feu s’est propagé à un petit immeuble. Les occupants ont du évacuer leurs logements en urgence. Heureusement, il n'y a pas eu de blessé. 

Chaque semaine des feux sont recensés dans un rayon de 10 kilomètres sur 3 communes : Grisolles, Verdun-sur-Garonne et Savenès. En plus des voitures, le pyromane brule la végétation sur le bas côté des routes. 

Peur et colère des habitants

Peu à peu, une certaine psychose s’empare des habitants des communes concernées. L’affaire est prise très au sérieux par les autorités judiciaires. Des effectifs de gendarmerie sont appelés en renfort la nuit pour faire des rondes dans le secteur. 

Le maire de Grisolles appelle la population à la plus grande prudence. Il en est persuadé, le pyromane connait bien le secteur. Il s’arrange toujours pour commettre ces méfaits en dehors du périmètre des caméras de vidéo-surveillance.

 « Nous avions l’habitude d’éteindre l’éclairage public pendant la nuit. Mais depuis quelques jours, à la demande des gendarmes, la commune est entièrement éclairée la nuit pour permettre aux forces de l’ordre de surveiller les rues. »

Ce vendredi 26 août un homme est donc entendu par les gendarmes dans cette affaire. La mairie de Grisolles maintient sa réunion publique ce vendredi 26 août au soir à l'espace socio-culturel. Les habitants pourront y rencontrer les élus et les forces de l'ordre.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité