Le maire du Tarn-et-Garonne décrocheur du portrait d'Emmanuel Macron condamné à un rappel à la loi

Publié le
Écrit par Sylvain Duchampt .

Nils Passedat, maire de Lavaurette, dans le Tarn-et-Garonne, vient d'être condamné à un rappel à la loi, jeudi 17 février. L'élu avait décroché le portrait du Président de la République, n'ayant pas goûté les propos d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés.

Sa décision de décrocher le portrait d'Emmanuel Macron de sa mairie ne lui a valu qu'un simple rappel à la loi. Nils Passedat, le maire de Lavaurette, dans le Tarn-et-Garonne était convoqué devant le délégué du procureur, jeudi 17 février à Montauban.

La préfète du Tarn-et-Garonne, Chantal Mauchet, n'avait guère apprécié, quelques semaines plus tôt, la décision du maire de Lavaurette de renvoyer le portrait officiel du chef de l'Etat en Préfecture, après qu'Emmanuel Macron avait exprimé son envie "d'emmerder" les non-vaccinés.

L'élu est sorti du tribunal tout sourire déclarant devant une soixantaine de personnes venues le soutenir : "le parquet reconnaît la qualification d’outrage envers la préfète et le président de la République, mais il ne souhaite pas poursuivre. Ils n’ont pas voulu se couvrir de ridicule."

Nils Passedat promet qu'il ne raccrochera plus le portrait du Chef de l'Etat.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité