• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montauban : les agriculteurs lèvent le camp après des propositions satisfaisantes du Préfet

Les agriculteurs n'ont pas lésiné sur les manifestations symboliques de leur colère / © Frédéric Fraisse France 3
Les agriculteurs n'ont pas lésiné sur les manifestations symboliques de leur colère / © Frédéric Fraisse France 3

Ils avaient fait le siège de la Préfecture et envahi la ville de Montauban avec près de 140 tracteurs. Après une demi-heure de discussion ils ont levé le camp. Le Préfet leur a fait des propositions jugées satisfaisantes

Par Michel Pech

Une discussion apaisée
Pierre Besnard, le Préfet du Tarn-et-Garonne, a reçu une délégation des agriculteurs un peu plus d'une demi-heure.
Les agriculteurs ont proposé une nouvelle carte des "zones défavorisées" à conserver qui se différenciait évidemment largement du projet gouvernemental. 
Le Préfet leur a clairement signifié que leurs propositions seraient analysées et que le plan gouvernemental serait modifié en leur faveur. 
Jugeant que l'entrevue avait porté ses fruits, la délégation est ressorti et le signal du départ a été donné.

Avec tout le matériel qu'il faut
Ce matin, ils étaient venus pour exercer des pressions sur le représentant de l'Etat et ils y avaient mis les moyens.
A l'appel des Jeunes Agriculteurs et de la FRSEA, c'était 140 tracteurs qui étaient mobilisés. Pneus à brûler, cuves de lisier, remorques de fumier, tout le matériel traditionnel de lutte des agriculteurs était là mais l'objectif n'était pas l'affrontement physique avec les CRS qui protégeaient la Préfecture.
De leur côté, les forces de l'ordre ont pris garde de ne pas agresser les manifestants, le gaz lacrymogène a servi à faire reculer les plus excités et le canon à eau à éteindre les incendies qui pouvaient s'avérer dangereux. 
Chacun voulait montrer sa détermination mais personne ne songeait à se battre.

Vers 15h, les manifestants se sont calmement dispersés, les tracteurs sont rentrés à la maison.
On attend maintenant les déclarations officielles du gouvernement.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus