Montauban : manifestation devant le lycée Bourdelle contre le ministre Blanquer et le contrôle continu du nouveau bac

Montauban : manifestation des enseignants devant le lycée Bourdelle contre les E3C. / © Sylvain Duchampt / FTV
Montauban : manifestation des enseignants devant le lycée Bourdelle contre les E3C. / © Sylvain Duchampt / FTV

A Montauban (82) la grogne s'amplifie contre les E3C (épreuves communes de contrôle continu) du nouveau bac et contre le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer. Depuis tôt ce lundi matin les enseignants manifestent devant le lycée Bourdelle et appellent les lycéens à boycotter ces épreuves.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

A Montauban (82) la grogne s'amplifie contre les E3C (épreuves communes de contrôle continu) du nouveau bac et contre le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.
Depuis tôt ce lundi matin les enseignants manifestent devant le lycée Bourdelle et appellent les 540 lycéens concernés à boycotter ces épreuves.
Sur l'air des "démons de minuit" ils chantent leur opposition à la nouvelle version du baccalauréat qui prévoit des épreuves anticipées en classe de 1ère, et notamment du contrôle continu devant entrer à hauteur de 30% dans la note finale.
Montauban : manifestation des enseignants devant le lycée Bourdelle contre les E3C ce lundi matin.

Il y a 2 semaines déjà les 70 professeurs du lycée avaient réclamé le report des épreuves écrites anticipées d'histoire-géographie, de mathématiques et de langues vivantes.
Ils mettaient en cause à la fois leur manque de préparation et l'inégalité qu'elles font planer entre les académies et les établissements pour un diplôme censé être national.

Les lycéens mobilisés

Vendredi dernier, en assemblée générale, près de 200 lycéens en classe de 1ère avaient voté contre ces épreuves et appelé à les boycotter.
Cependant ce matin, malgré la manifestation devant les grilles du lycée montalbanais, des dizaines d'élèves ont choisi d'y entrer : certains pour y participer, mais beaucoup pour manifester bruyamment dans les couloirs.

Cependant, ce lundi matin un certain nombre d'entre eux ont refusé, y compris par écrit, de mener à terme leur participation à ces E3C.
Au final les épreuves de 8H30 ont été validées, en revanche celles de 10H30 n'ont pu se dérouler : la direction de l'établissement a donc décidé de les reporter.
En milieu de journée, suite à une réunion entre la direction, les enseignants et les lycéens, il a été décidé de reporter les épreuves de ce lundi après-midi ainsi que toutes les autres, programmées jusqu'à mercredi.
 

Sur le même sujet

Les + Lus