Tarn-et-Garonne : les urgences de Moissac fermeront la nuit dès le 1er décembre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Valin
Faute de médecin, les urgences de Moissac dans le Tarn-et-Garonne fermeront la nuit à partir du 1er décembre 2021.
Faute de médecin, les urgences de Moissac dans le Tarn-et-Garonne fermeront la nuit à partir du 1er décembre 2021. © FTV

Le service des urgences de l’hôpital de Moissac dans le Tarn-et-Garonne restera fermé la nuit de 20h à 8h. Une décision applicable dès le 1er décembre. La direction et l'ARS l'ont confirmé ce mardi aux élus du bassin.

La rumeur qui courait depuis plusieurs semaines est donc confirmée. Les urgences de l'hôpital de Moissac dans le Tarn-et-Garonne vont fermer leurs portes dés le 1er décembre de 20 heures jusqu'à 8 heures du matin. 

Réunion d'information avec les élus

Ce mardi 9 novembre 2021, c'est lors d'une réunion entre la direction de l'établissement, l'Agence Régionale de Santé, le sous-préfet et les élus que la décision a été officialisée. 

L'ARS avait convié les élus à l'Ehpad de Castelsarrasin pour les informer de la mise en place imminente de cette mesure. Dans moins de trois semaines, il n'y aura donc plus de service de soins la nuit sur le secteur. Seule une équipe du SMUR, détachée de l'hôpital de Montauban, gérera les urgences vitales.

Le maire RN de Moissac, Romain Lopez, a qualifié cette décision "d'injuste et de gravissime". 

Si jamais, il arrive quelque chose aux malades pendant leur transfert vers l'hôpital de Montauban, nous porterons plainte collectivement contre l'Etat et l'ARS

Romain Lopez, maire RN de Moissac

Le manque de médecins

La pénurie de médecins urgentistes sur les centres hospitaliers de Moissac et Montauban obligerait la direction à repenser son organisation au niveau départemental. Pour bien fonctionner, le service nécessite 38 "équivalents temps plein" de médecins. Et actuellement, il manquerait 14 postes de médecins urgentistes sur le département du Tarn-et-Garonne.

Une manifestation devant la sous-préfecture

La décision entraîne beaucoup d'inquiétude et d'incompréhension. Un rassemblement d'opposants à la fermeture des urgences la nuit a eu lieu ce mardi 9 novembre à 17h30 devant la sous-préfecture de Castelsarrasin. Deux à trois cents personnes étaient rassemblées, des agents hospitaliers, des élus et des habitants.

Ils ont évoqué leurs préoccupations et leur crainte de voir disparaître la deuxième équipe du SMUR de Montauban. Une délégation de quatre personnes, dont le président du Comité de défense du Centre hospitalier de Castelsarrasin-Moissac, a été reçue à la sous-préfecture. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.