Tarn-et-Garonne : à 225 km/heure sur l'autoroute A 62, le conducteur mineur était en conduite accompagnée

Un conducteur de 17 ans, en conduite accompagnée, a été intercepté jeudi soir par les gendarmes sur l'autoroute A 62 alors que sa vitesse venait d'être relevée à 225 km/heure au lieu de 110. Il sera convoqué devant le juge des enfants.

Un contrôle de vitesse sur l'A 62 / illustration
Un contrôle de vitesse sur l'A 62 / illustration © Max PPP
Les gendarmes de la brigade d'intervention rapide de l'escadron de sécurité routière du Tarn-et-Garonne ont beau avoir l'habitude de verbaliser de très grands excès de vitesse, c'est la première fois qu'ils ont affaire dans ces circonstances à un mineur en situation de conduite accompagnée. Jeudi soir, sur l'autoroute A 62, peu avant 22 heures, dans le sens Toulouse-Bordeaux, à hauteur de la commune de Campsas, ils ont ainsi relevé le très grand excès de vitesse d'une BMW série 3 à 225 km/heure (213 km/heure retenus). Ils sont donc intervenus pour intercepter le véhicule, conduit par un jeune homme de 17 ans, habitant Toulouse, qui était accompagné d'un cousin majeur.
Responsable légale de l'enfant et propriétaire de la BMW, la mère du chauffard est venue dans la nuit récupérer le véhicule et ses deux occupants auprès des gendarmes. Le dossier a été transmis au parquet de Toulouse. Le jeune chauffard devrait être prochainement convoqué devant le juge des enfants. Il reviendra également au parquet d'engager ou non des poursuites contre l'accompagnateur, dont la responsabilité pénale peut être engagée lors d'une infraction commise par l'apprenti conducteur.
En matière de conduite accompagnée, la vitesse maximale autorisée sur autoroute est de 110 km/heure au lieu de 130. Et de 80 km/heure au lieu de 90 sur route départementale. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers