Affaire Jubillar : le cimetière de Cagnac-les-Mines fouillé, sans trace du corps de la mère de famille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marion Meyer .

Neuf tombes du cimetière de Cagnac-les-Mines (Tarn) ont été fouillées, en toute discrétion, le 20 juillet 2022 pour tenter de retrouver le corps de Delphine Jubillar. Sans résultat.

Le corps de Delphine Jubillar pouvait être caché dans les sépultures du cimetière de Cagnac-les-Mines ? C'était en tout cas l'une des pistes des enquêteurs de la Section de recherches de Toulouse (Haute-Garonne). Le 20 juillet dernier, le doute a été écarté. Le cimetière de Saint-Dalmaze du village tarnais a été inspecté, sans trace du corps de l'infirmière, disparue depuis 2020, comme l'a confirmé le parquet de Toulouse à France 3 Occitanie.

Selon nos confrères de 100% radio, les recherches auraient été effectuées au petit matin, entre 5 heures et 8 heures du matin, en toute discrétion. Neuf tombes auraient étaient vérifiées. 

Le cimetière au centre des dernières recherches des enquêteurs

Le cimetière de Cagnac-les-Mines intéressent les enquêteurs depuis plusieurs mois. Déjà, pour sa promiscuité avec le domicile du couple Jubillar. Il correspond également aux derniers bornages du téléphone portable, toujours introuvable, de Delphine Jubillar. 

Mais si le site est particulièrement intéressant pour les gendarmes, c'est parce que Cédric Jubillar, mari et principal suspect de la mort de la victime, avait affirmé à une amie de Delphine voir dans ce cimetière "plein d'endroits pour cacher un corps". 

Rien pour l'heure ne permet ne permet de lui donner raison. Cédric Jubillar est incarcéré pour le meurtre de son épouse depuis le 18 juin 2021. Sa femme, Delphine Jubillar, est elle portée disparue depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité