• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Albi : une enquête de l'Insee montre une communauté d'agglomération dynamique et attractive

© E.Cabanis/AFP
© E.Cabanis/AFP

Le Grand Albigeois est un territoire au coeur de nombreux échanges. C'est le résultat d'une enquête de l'Insee publiée ce mardi 12 mars. La communauté d'agglomération se révèle dynamique et attractive dans de nombreux domaines.

Par Juliette Meurin

L'Insee vient de publier une enquête sur la communauté d'agglomération d'Albi.
L'étude porte sur les 16 communes (Albi et sa périphérie) qui composent le Grand Albigeois. Le territoire est comparé à des communautés d'agglomération similaires comme Agen, Belfort, Arles ou Montauban.

On y apprend que le Grand Albigeois est un territoire qui se trouve au coeur de nombreux échanges. Il attire de nombreux actifs qui viennent y travailler et des étudiants. Mais aussi des citoyens qui profitent d'une offre interessante de commerces, d'équipement sportifs ou de services sanitaires et sociaux.

Plus d'emplois que d'actifs

De nombreux salariés viennent travailler à Albi et sa périphérie sans y habiter. Selon l'Insee, le territoire compte ainsi davantage d'emplois que d'actifs y résidant.
Sur 37 000 emplois environ 1/3 sont occupés par des citoyens qui habitent en dehors du périmètre de la communauté d'agglomération.
Le tissu économique composé de commerces et de services attire surtout des professions intermédiaires (33%), des employés (28%) et dans une moindre mesure des ouvriers (15%).

Des équipements attractifs

Le Grand Albigeois possède un pôle de santé avec toutes les spécialités médicales et de nombreux services sanitaires et sociaux. L'université d'Albi attire aussi de nombreux étudiants qui trouvent sur un campus "à taille humaine" la plupart des formations.
Des lieux sportifs et culturels, des grandes surfaces. Tous ces équipements expliquent l'attractivité de la communauté d'agglomération. Le classement de la cité épiscopale au patrimoine mondial de l'Unesco a également fait d'Albi et de sa périphérie un grand site touristique. La capacité d'accueil en nombre de lits d'hébergement est d'ailleurs légèrement plus élevée que dans les agglomérations de comparaison.
 

Une grande disparité sociale

Malgré un revenu disponible médian assez élevé le Grand Albigeois se caractérise par une disparité sociale importante. Le niveau de vie des ménages est de 20 280 euros par an sur le territoire. C'est bien plus que le niveau de la région Occitanie qui s'établit à 19 459 euros. Mais le commune d'Albi compte trois quartiers prioritaires de la ville. Le niveau de vie y est nettement plus faible et une part importante de la population y vit exclusivement des aides sociales notamment dans le quartier Cantepau qui figure selon l'Insee parmi les plus défavorisés de la région et de la France métropolitaine.

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus