Albi : le quartier Veyrières veut chasser les dealers du pied de ses immeubles

Le quartier Veyrières à Albi / © Véronique Galy/FTV
Le quartier Veyrières à Albi / © Véronique Galy/FTV

Face à l'impuissance des autorités à stopper le trafic de drogue au pied de leurs immeubles, des habitants du quartier albigeois de Veyrières, classé zone prioritaire, ont créé le collectif citoyen "Debout Le Mistral" pour  trouver une solution et faire réagir les institutions.

Par VA.

A Albi, les habitants de Veyrières veulent bien vivre dans une zone classée "quartier prioritaire de la politique de la ville".

Mais leur priorité depuis 2014, c'est surtout de mettre fin à la présence des dealers au pied de leurs immeubles.

Ils se sont donc constitués en collectif citoyen, du nom de "Debout Le Mistral" pour "alerter l'opinion publique". "Notre but est de perturber l'activité des dealers qui nous prennent en otages depuis 6 ans et de faire fuir leur clientèle, en attirant les médias et les réseaux sociaux sur notre résidence", explique ainsi le collectif sur son site internet.

"Debout Le Mistral" précise que le quartier Veyrières, qui compte près de 3000 habitants, "abrite des familles originaires de plusieurs continents, de différentes cultures et religions" et se réjouit de cette diversité. "Nous rejetons en bloc toutes les idées racistes et xénophobes qui parasitent généralement les débats politiques au sujet des trafiquants de drogue", prévient le collectif.

Depuis que Debout Le Mistral a ainsi tapé du poing sur la table, la présence policière été renforcée. Des interpellations ont eu lieu. Le collectif reconnaît "une amélioration", qu'il souhaite durable.

Voir le reportage d'Hélène Jacques et de Véronique Galy :

Sur le même sujet

Les + Lus