Autoroute Castres-Toulouse : "Je connais beaucoup de patrons qui sont contre" au nom de l'écologie, l'entreprise Missègle dit non à l'A69

Alors que le gouvernement français a annoncé ce lundi 16 octobre son intention de mener à bien le projet de l'autoroute A69, reliant Toulouse à Castres, L'opposition au projet reste vive, y compris parmi les entreprises. C'est le cas de l'entreprise de confection Missègle.

Le gouvernement a été ferme ce lundi 16 octobre. Le chantier de l'autoroute A69 sera mené à son terme entre Toulouse et Castres. Si certaines entreprises le soutiennent, ce n'est pas le cas de Missègle.

Au nom de l'écologie

L’A69 n’en finit pas de diviser. Dernièrement la Chambre de commerce et d'industrie du Tarn a rappelé que 530 entreprises du département, s’étaient prononcées en faveur de l’Autoroute. Une opinion que ne partage pas la PDG de l’entreprise Missegle, spécialisée dans la confection de vêtements en fibre naturelle. Elle vient d’adresser un courrier à tous ses clients pour expliquer son refus de l’Autoroute.

"On a 120 000 clients", raconte Myriam Joly. "Ce sont des clients qui pour la plupart ont une fibre écologique comme nous. Et pour les autres certains nous ont fait savoir que ça ne leur convenait pas. On a donc perdu des clients".

4% d'entreprises favorables à l'A69

Myriam Joly est à la tête d’une société de 50 salariés installée à une dizaine de kilomètres de Castres. Ici sont fabriqués des pulls et des chaussettes en coton naturel. Son respect de l'environnement est incompatible avec l'A69. Le 5 octobre dernier, elle a donc refusé de signer le manifeste de la CCI pour l'autoroute.

"530 patrons qui ont signé contre 12 000 au total, ça fait 4%", explique Myriam Joly. "Je ne dis pas que tous les autres sont forcément contre, mais on ne peut pas se servir de ce chiffre pour prétendre que toutes les entreprises du Tarn sont favorables à l'A69. Personnellement, je connais beaucoup de chefs d'entreprises qui sont contre mais qui n'osent pas le dire".

"On ne peut pas dire qu'il s'agit d'un territoire pauvre"

Missègle a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2022. Un chiffre qui est en constante augmentation. Alors pour Myriam Joly, l’activité économique du sud du Tarn se porte bien. Et elle n'attend rien de l'A69.

"Le top économique d'Occitanie classe les entreprises qui réalisent les plus gros chiffres d'affaires de la région", affirme Myriam Joly. "Et bien sûr 30 meilleures, 19 se situent dans le sud du Tarn. Donc on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un territoire pauvre".

Myriam Joly a décidé de rejoindre les associations environnementales qui ont déposé un recours en justice pour faire stopper le chantier de l’A69. Les forces de l'ordre ont été déployées ce lundi 16 octobre sur le tracé de la future autoroute pour déloger les opposants perchés dans les arbres.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité