A Castres, le bras de fer des pharmaciens se poursuit devant la justice

Les pharmaciens de Castres opposés à l'ouverture d'un concurrent le lundi. / © MaxPPP
Les pharmaciens de Castres opposés à l'ouverture d'un concurrent le lundi. / © MaxPPP

Le juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Castres rendra sa décision le 9 mars prochain.

Par Nathalie Fournis

Le juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Castres a examiné ce vendredi après-midi la saisine initiée par seize pharmaciens de Castres.
Ces derniers demandent que la nouvelle Grande Pharmacie (enseigne Médiprix) du boulevard Carnot, soit interdite d'ouverture systématique le lundi.

Alors qu'un arrêté préfectoral datant de 1973 organise les ouvertures les lundis de l'ensemble des pharmacies de Castres, l'installation en juillet 2017 d'une nouvelle officine a bouleversé les habitudes de la profession.

Le Juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Castres met sa décision en délibéré au 9 mars prochain.



Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus