Comment une intervention du Raid a déclenché la rumeur d'attentat à Albi

illustration / © MaxPPP
illustration / © MaxPPP

La rumeur qui n'a cessé de gonfler au sujet d'un attentat lors de la fête de la Musique à Albi au point d'obliger la préfecture du Tarn à communiquer sur ce sujet trouve son origine dans l'intervention du Raid la veille à Albi dans une affaire qui n'a rien à voir avec le terrorisme. 

Par Fabrice Valery

La fête de la musique à Albi place du Vigan s'est bien déroulée. Pourtant depuis la veille, des messages par SMS et sur les réseaux sociaux ont circulé faisant état d'une menace terroriste. "Infondée" a indiqué la préfecture du Tarn dans un communiqué publié quelques heures avant la soirée comme nous le relations hier

Cette rumeur faisait état de l'arrestation de plusieurs présumés terroristes qui préparaient un attentat lors de la fête de la musique à Albi. Selon une source policière, cette rumeur est née de l'intervention la veille, mardi 20 juin, d'une unité du RAID et de la BRI (brigade de recherches et d'intervention) dans le quartier de Cantepau.

Mais cette intervention n'avait aucun lien avec une opération anti-terroriste. Une source policière indique qu'il s'agissait d'interpeller 5 personnes en lien avec une affaire de séquestration qui remonte au mois de mars dernier. 

Au vue de l'important dispositif policier mis en place pour cette intervention, des habitants témoins de la scène ont cru à une opération anti-terroriste. Dans le contexte actuel, la rumeur a enflé à grande vitesse, envahissant les téléphones portables et les réseaux sociaux. Le principe même de la rumeur. 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus