Entre amitié et passion de la bonne chère, un restaurant primé par le Gault et Millau révèle ses secrets

3 toques au Gault et Millau rien que pour la ville d'Albi, dans le Tarn. "La Viguière d'Alby", tenus par deux amis passionnés, fait partie des heureux chanceux ! Il figure désormais dans le célèbre guide gastronomique. Une reconnaissance qui s'est de suite sentie dans les réservations. Visite en salle, et en cuisine...

Depuis le jeudi 9 novembre 2023, l’édition 2024 du Gault et Millau est disponible en librairie. Le guide a décerné 28 nouvelles toques en Occitanie, dont 3 dans le Tarn à Albi. Parmi ces « Tables gourmandes » on trouve "la Viguière d'Alby".

A sa tête, 2 amis d'enfance qui concoctent une cuisine faite maison et inventive.

Une cuisine inventive

En cuisine, c'est Mathias Cabrol le chef, il travaille seul et dans un silence presque monacal. Il concocte tous les plats du menu, de l’entrée au dessert. Et régulièrement, il y a des nouveautés. Ce jour-là, c'est un paleron de boeuf qui a cuit à basse température toute la nuit...

Il a cuit toute la nuit avec du cacao et du piment. Je vais le goûter : Ah oui, c'est vraiment du beurre...

Mathias Cabrol

La Viguière d'Alby

Une belle récompense

A la tête de ce restaurant depuis 4 ans, deux amis d'enfance. Si Mathias Cabrol est en cuisine, côté salle, c'est Damien Sery qui officie. Après le covid et de nombreux travaux dans le quartier, cette toque au Gault et Millau tombe à point !

C'est Mathias qui m'a appelé pour me dire que l'on avait une toque ! Une grande surprise ! Le lundi qui a suivi, c'était calme, mais dès le jeudi le téléphone n'arrêtait pas de sonner.

Damien Sery

La Viguière d'Alby

S'ils sont très fiers de cette distinction, ils n'imaginent pas concourir pour une étoile au prestigieux guide Michelin.

On ne veut pas d'étoile, c'est trop de contraintes, et nous voulons rester dans le plaisir. On a une vie à côté. Une étoile c'est H24, c'est l'enfer.

Mathias Cabrol

La Viguière d'Alby

Les 2 amis travaillent ensemble les nouvelles recettes. Ils essayent, expérimentent... Dans un seul but : satisfaire les clients.

A tout juste 33 ans les amis restaurateurs ont encore de belles pages à écrire au menu de leur restaurant.