Hommage : 50 ans après la disparition de Georges Pompidou, les attaches régionales du président dans la Région Occitanie

On commémore ce 2 avril 1974 les 50 ans de la mort de Georges Pompidou, ancien président de la République. Bien que né dans le Cantal, Pompidou a passé sa jeunesse à Albi et Toulouse en tant que Premier Ministre et Chef de l'Etat, il est revenu à deux reprises dans la région.

A l'occasion des 50 ans de la mort de Georges Pompidou, retour sur les attaches du président de la République avec notre région, dans le Tarn à Albi mais également à Toulouse.

Une enfance tarnaise

Georges Pompidou est né dans le cantal. Mais c'est à Albi que l'ancien chef de l'État a grandi et qu'il a effectué toute sa scolarité. Il vivait au 8 rue des chalets à deux kilomètres du lycée Lapérouse ou il a étudié de la 8ème à la terminale. 

"Il était un séducteur, ce n'est pas impossible", dit de lui en 1964, Louis Fieu, ancien camarade de classe. "Mais de ce point de vue là je ne peux pas vous dire grand-chose. De toute façon, c'était un garçon comme on disait autrefois, un garçon rangé".

Retour sur ses terres

En tant que Premier Ministre et Chef de l'Etat, Georges Pompidou est revenu à deux reprises dans la région. En 1964, il est premier ministre du général de Gaulle. L'amoureux des arts est venu à Albi inaugurer une plaque sur la maison natale de Toulouse-Lautrec.

Il donnera également le coup d'envoi des festivités pour le centenaire de la naissance du peintre dans le musée albigeois qui lui est dédié. Georges Pompidou n'a jamais caché son admiration pour Toulouse-Lautrec évoquant "un ensemble d'œuvres exceptionnelles et impressionnantes". 

Visite présidentielle

En avril 1970, l’hélicoptère de Georges Pompidou se pose sur la pelouse du Stadium d’Albi. Cette fois, le Tarn accueille le Président Pompidou. Ce jour-là, il retrouve son ami Louis Fieu au lycée Lapérouse.

Puis direction la place du Vigan où Georges Pompidou va se plonger dans un bain de foule. Des poignées de main en pagaille avant le déjeuner avec les élus du département. Il rejoindra ensuite Toulouse, la ville où il étudia les lettres au lycée Pierre de Fermat.

4 ans plus tard, le 2 avril 1974 Georges Pompidou s’éteint à l’âge de 62 ans. Il n'a pas eu le temps de terminer son septennat. 50 ans après sa mort, la préfecture du Tarn lui rendra hommage. Une cérémonie avec dépôt de gerbes aura lieu mardi 2 avril à 11h15 au Monument aux morts d’Albi.