Laurent Jalabert forcé à l'abandon dans le BikingMan X, une épreuve folle d'ultracyclisme de 1000 kms au Maroc

Laurent Jalabert était toujours en course, mardi 31 octobre 2023, pour remporter l'épreuve d'ultracyclisme le BikingMan X au Maroc. Manque de chance, le dérailleur du Tarnais a cassé en pleine compétition.

Tout avait pourtant bien commencé. Après la première journée du BikingMan X, le Mazamétain Laurent Jalabert était dans le pelonton de tête, malgré une erreur d'itinéraire lors de cette compétition de vélo exceptionnelle : 73 participants pour une course de 1000 kms au Maroc, avec plus de 22 000 mètres de dénivelé positif.

Mais le destin en a décidé autrement. Le Français a du déclarer forfait lors de la deuxième étape.

"Fin de l'aventure après 618km et 30h25 d'effort. Des fois ça passe, parfois ça casse. Ça a cassé pour moi au niveau du dérailleur sur une portion difficile en gravel, précise-t-il. Aucun regret ce soir même après 9h de route pour retourner à l'hôtel."

La fin de ses espoirs de victoire

La décision d'abandonner a été sans aucun doute difficile pour Laurent Jalabert, qui était revenu sur Maxime Prieur dans la nuit et avait même réussi à le dépasser, engageant ainsi une magnifique bataille en tête de la course. Cependant, cette déconvenue a mis fin à ses espoirs de victoire.

Pendant ce temps, Maxime Prieur continue de dominer la course, avec une avance impressionnante de plus de 50 kilomètres sur son poursuivant immédiat, Laurianne Plaçais. Florent Dumas occupe actuellement la troisième position. Les leaders ont déjà surmonté les deux cols les plus longs du parcours.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité