• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le père du djihadiste tarnais Quentin Le Brun : “mon fils n'est pas un terroriste !”

© S.Duchampt/France 3 Occitanie
© S.Duchampt/France 3 Occitanie

Le Tarnais Quentin Le Brun fera probalement partie des quelques 130 djihadistes qui devraient rentrer en France. Il est actuellement détenu en zone irako-syrienne. Son père qui vit à Labastide-Rouairoux dans le Tarn nous a accordé un entretien.

Par Juliette Meurin

Il a le même regard bleu que Quentin. 
Jacques Le Brun vit à Labastide-Rouairoux dans le Tarn. Il y a près de 5 ans son fils Quentin est parti en Syrie rejoindre les rangs du groupe Etat Islamique. Il s'était converti à l'islam. En novembre 2014, c'est le choc pour ses proches, on le découvre dans une vidéo probablement tournée en Syrie appelant au Jihad.

Aujourd'hui Quentin fait partie des quelques 130 djihadistes détenus en Syrie qui pourraient rentrer en France. Un soulagement pour son père qui veut revoir son fils (le deuxième de ses 4 enfants) même en prison et qui veut voir ses petits enfants.
Pourtant pendant 5 ans, ils ont réussi à rester en contact. Il sait que dernièrement il ne mangeait pas à sa faim, un seul repas par jour, qu'il en avait "ras-le-bol de l'islam".
Jacques Le Brun attend le retour de son fils et de sa femme et de leurs enfants. "Non son fils n'est pas un terroriste, dit-il, il s'est fait duper." Il est prêt à assumer.

Ecoutez un extrait de l'interview réalisée par Sylvain Duchampt et Eric Foissac.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus