Les salariés de l'hôpital d'Albi en grève pour “sauver” le centre hospitalier

© Sylvain Duchampt/France 3 Midi-Pyrénées
© Sylvain Duchampt/France 3 Midi-Pyrénées

80 salariés de l'hôpital d'Albi sont en grève. Ils réclament notamment des créations d'emplois pour remplir leurs missions et l'arrêt de la politique des regroupements hospitaliers.

Par Juliette Meurin

Le mouvement de protestation a été lancé par la CGT. Environ 80 salariés de l'hôpital d'Albi sont en grève ce lundi. 50 d'entre eux se sont invités au conseil d'administration du centre hospitalier afin de se faire entendre.
Ils réclament le maintien des 20 lits pour le moyen séjour dans les locaux actuels de l'hôpital.
Le personnel soignant en grève demande également des créations d'emploi pour pouvoir assurer leurs missions de service public ainsi que l'arrêt de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT).

Voir le reportage de Sylvain Duchampt et Eric Proenca Pina
A l'hôpital d'Albi les grévistes demandent notamment le maintien des lits en moyen séjour


Ces Groupements Hospitaliers de Territoire commencent à être mis en place un peu partout en France et suscitent souvent l'inquiétude et la colère des salariés des hopitaux.
Il s'agit d'un nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé et qui vise officiellement à offrir à tous les patients un meilleur accès aux soins, en renforçant la coopération mais il s'agit aussi de faire des économies.
Pour réduire le déficit de la sécuité sociale, les hôpitaux seront largement sollicités en 2017 et devront fournir encore plus d'efforts qu'en 2016. Il leur est demandé d'économiser près de 1,5 milliard d'euros dont 845 millions en terme "d'efficacité hospitalière", notamment grâce à la mutualisation des achats entre établissements appartenant à un même Groupement hospitalier de territoire (GHT).

Sur le même sujet

Aude : la hausse des tarifs de péage d'autoroute sera de +1,34% en moyenne

Près de chez vous

Les + Lus