Tarn : des citoyens en colère manifestent après les feux allumés pour lutter contre le gel dans des vergers

Publié le

Plus de 300 personnes ont participé à une marche citoyenne à Lavaur (Tarn). Elles dénoncent les méthodes employées par des aboriculteurs du domaine de Fontorbe la semaine dernière suite à l’épisode de gel.

Environ 300 personnes ont défilé dans les rues de Lavaur (Tarn) ce samedi. Une marche citoyenne pour dénoncer les méthodes d'une entreprise agricole. Au matin du 13 avril de nombreux habitants ont en effet été réveillés par une odeur inhabituelle et un étrange brouillard.

Pour lutter contre le gel, des arboriculteurs  du domaine de Fontorbe avaient mis le feu à des bottes de paille probablement avec du gasoil. Une pratique interdite qui a provoqué d'épaisses fumées sur plusieurs communes. Des personnes ont été intoxiquées. Un responsable de l'entreprise a même été placé en garde à vue. 

Le domaine de Fontorbe appartient au groupe Vergers du sud et produit des pommes sur 255 hectares sur les communes de Lavaur, Ambres et Giroussens.

Aujourd'hui, les habitants voulaient dénoncer ces méthodes. "On demande qu'ils respectent la loi", explique Olivier Chollet, de l'association Vaurais Nature Environnement. Selon cet habitant de la commune d'Ambres, cela fait deux ans déjà que l'association dénonce des pratiques intolérables comme l'épandage de pesticides par grand vent. "Les fumées ont touché beaucoup de monde. Nous ne sommes pas en train de dire qu'ils ne doivent pas lutter contre le gel mais ils font passer l'économie et les profits avant la santé des habitants".

Dans la nuit du 16 au 17 avril de nouveaux feux ont été allumés dans des vergers provoquant encore d'épaisses fumées ainsi que la colère du maire de Lavaur.