• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn : grève chez Imérys, une usine qui n'avait jamais connu de grève

L'usine Imérys à Damiatte / © Google street
L'usine Imérys à Damiatte / © Google street

Les salariés de l'usine Imérys, à Damiatte dans le Tarn, sont en grève depuis mardi matin, une grève illimitée conséquence de la cession de l'entreprise à un fond de pension américain.

Par Michel Pech

Une prime de cession refusée
Les 24 salariés ont cessé le travail mardi matin après le refus de la direction d'octroyer à chacun d'eux une prime de cession de 3000 euros.
Cette prime de cession était réclamée après la vente de la division "Toiture" du groupe Imérys au fonds de pension américain Lone star. 
Les négociations entre la direction et les syndicats n'ont pas abouti, la direction ne proposant qu'un montant de 500 euros pour cette prime de cession.

Le groupe Imerys
Imérys a été fondée en 1993. Entreprise familiale, elle s'est rapidement développée et est même parvenue à être cotée au CAC 40. 
Aujourd'hui, les douze sites français seraient en grève. 
 

Sur le même sujet

Bulle sous-marine de Fleury d'Aude : la fin d'une polémique de 30 ans

Les + Lus