Tarn : rassemblement à Rabastens pour dénoncer l'arrêté municipal qui interdit de tracter sur le marché

Une cinquantaine de manifestants s'est rassemblée sur le marché de Rabastens. / © Régis Guillon/FTV
Une cinquantaine de manifestants s'est rassemblée sur le marché de Rabastens. / © Régis Guillon/FTV

En réponse à l'arrêté municipal interdisant de tracter sur le marché, une manifestation a eu lieu samedi 8 février 2020, à Rabastens, dans le Tarn. Une cinquantaine de personnes a protesté contre cette décision jugée incompréhensible en période électorale. 

Par Marie Martin

Décidément, c'est une décision qui passe mal, dans la petite ville de Rabastens...

Suite aux plaintes exprimées par des commerçants et des habitants, le maire (LREM) Pierre Verdier a pris un arrêté interdisant de tracter sur le marché le samedi matin, au nom du risque de trouble à l'ordre public. Et ce, en pleine campagne pour les élections municipales de mars prochain.
Cette décision, jugée incompréhensible par de nombreuses personnes, a été vivement contestée, ce samedi 8 février, en plein marché, justement. Une cinquantaine de personnes (militants de la CGT et de Solidaires mais aussi habitants et candidats) s'est rassemblée pour dénoncer une mesure qualifiée d'autoritaire. Pierre Verdier a été interpellé par les manifestants. 
© Régis Guillon/FTV
© Régis Guillon/FTV
Dans un long entretien à France 3 Occitanie, le maire de Rabastens, qui ne se représente pas, s'est expliqué sur cette décision, arguant notamment que le marché avait été très pertubé par ces distributions de tracts dans les allées. Il indique qu'il a d'ailleurs proposé aux candidats aux élections et à leurs co-listiers des stands intégrés dans le marché.

Sur le même sujet

Les + Lus