Tarn : Stéphanie Guiraud-Chaumeil, la maire d’Albi, est candidate à sa propre succession

La maire d'Albi, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, se représente aux élections municipales / © FTV
La maire d'Albi, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, se représente aux élections municipales / © FTV

Stéphanie Guiraud-Chaumeil a décidé de se représenter et de se lancer dans la campagne des municipales de 2020. Une candidature pour tenter de décrocher un deuxième mandat. 

Par Pascale Lagorce

En 2014, on la présentait comme l’héritière du maire sortant Philippe Bonnecarrère, cette fois Stéphanie Guiraud-Chaumeil  va défendre son propre bilan.

La maire sortante nous a annoncé officiellement sa candidature ce mercredi matin. 

Il y a 6 ans, elle devenait la première femme élue maire d’Albi,  ville préfecture du Tarn. Candidate de l’équipe sortante, la future maire s’était présentée sans étiquette. Arrivée en tête du 1er tour, Stéphanie Guiraud-Chaumeil s’était imposée avec 46,07 %, au second, dans une quadrangulaire. 

À 47 ans, Stéphanie Guiraud-Chaumeil vise donc un deuxième mandat. Le 15 mars 2020, pour le 1er tour des élections municipales, la maire sortante retrouvera certains des conseillers municipaux d’opposition, qui étaient déjà ses adversaires en 2014. A savoir, l’écologiste Pascal Pragnère, Frédéric Cabrolier pour le Rassemblement National (ex FN) ou encore Roland Foissac du Parti communiste. Elle devra également batailler avec une autre conseillère municipale (de sa majorité cette fois), la candidate LREM Muriel Roques-Etienne. Les deux femmes se connaissent bien puisqu'elles étaient sur la même liste en 2014. Mais la rupture est aujourd’hui consommée. Colistières il y a 6 ans, les deux élues seront donc adversaires en mars prochain. 

En vidéo : Stéphanie Guiraud-Chaumeil répond aux questions de France 3 Tarn après l'annonce de cette candidature
Tarn : Stéphanie Guiraud-Chaumeil, la maire d’Albi, est candidate à sa propre succession
Avec cette officialisation de la candidature de la maire sortante, la campagne des élections municipales est donc véritablement lancée à Albi dans le Tarn où les candidats sont tous (ou quasiment tous) en ordre de bataille. Nous voterons pour ce scrutin les 15 et 22 mars 2020. Il s’agit d’élire les maires et conseillers municipaux pour une durée de 6 ans. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus