Tibo InShape : les 3 plus importantes polémiques de l'influenceur tarnais aux 8 millions d'abonnés

L'une des dernières vidéos de l'influenceur basé dans le Tarn, Tibo InShape, publiée le 4 juin, suscite la polémique. Ses propos sur la dépression censés être motivants ont surtout été mal perçus par les internautes. Le Youtubeur aux 8 millions de followers n'en est pourtant pas à sa première controverse.

"Réveille-toi p****n de m***e. Rien à f****e de ta dépression. Rien à f*****e de tes excuses. Rien à f****e de ton petit cœur brisé. Rien à f****e de ta pression mentale. Rien à f****e de ta fainéantise. Rien à f****e de tes doutes. Arrête d’être une m***e, d’être une personne sans aucune motivation. Arrête de gaspiller ta vie. Lève-toi maintenant tout de suite."

Le clip publié le 4 juin sur le réseau social TikTok par l'influenceur Tibo InShape ne dure que 16 secondes. Cumulant près de 2 millions de vues, cinq jours plus tard, elle a provoqué une vague de reproches des internautes rappelant au Youtubeur, suivi par plus de 8 millions de followers et installé dans le Tarn, que la dépression était une maladie et que sa tentative de motivation, plus que maladroite, pouvait être contre-productive.

Très rapidement, le promoteur du sport sur les réseaux sociaux présente ses excuses sur les réseaux sociaux et réalise un entretien avec une psychologue afin de sensibiliser son public sur la maladie que représente la dépression. Tibo InShape n'en est pourtant pas à sa première controverse. Depuis plusieurs mois, le nom du Youtubeur établi à Albi (Tarn) ne cesse d'alimenter les polémiques et d'augmenter le nombre de vues sur son compte Youtube.

La promotion du Service national universel

En juillet 2019, sa participation, rémunérée par le gouvernement, à la promotion du Service national universel (SNU) fait débat sur la scène publique.

Le côté "promotionnel" et les "éléments de langage" employés par la star du web ne passent pas. Thibaud Delapart, le vrai nom de Tibo InShape, a été rémunéré pour effectuer la promotion de ce dispositif gouvernemental. La pratique pose question. En ne mentionnant pas la relation contractuelle de ce clip, le Youtubeur et le gouvernement pouvaient être accusés de publicité dissimulée.

La vidéo sur le métier de thanatopracteur

Quatre mois avant la promotion du SNU, une autre vidéo de l'Albigeois a fait réagir les internautes. Le vidéaste tarnais est allé à la rencontre d'un thanatopracteur, l’embaumeur chargé de maquiller et d’habiller les défunts.

Bien que le corps et le visage du défunt n'étaient jamais montrés, les multiples gros plans des bras, des hématomes, des jambes et du haut du crâne avaient choqué. Une mise en scène loin d'être acceptée. Certains internautes ne cachaient pas leur malaise. Thibaud Delapart avait alors répondu sur Twitter :

Merci à toutes les personnes qui ont pris la peine de regarder ma dernière vidéo EN ENTIER avant de porter un jugement hâtif. Vos retours sont incroyables. Merci !

Tibo InShape

Twitter, mars 2019

Des propos choquants sur la communauté LGBT+

En octobre 2021, une nouvelle publication TikTok de Tibo InShape lui vaut un "bad buzz". L'influenceur décide de pousser un coup de gueule après l'apparition de propos homophobes dans l'une de ses vidéos : "Des homophobes dans les commentaires qui me disent : "Tibo on est plus potes", on est plus potes de quoi ? Moi, je ne suis pas pote avec des homophobes qui critiquent les gays, les lesbiennes, les transsexuels. Laissez-les vivre, est-ce que c’est vous qui vous faites sodomiser ? Non". 

Des propos qui ne passent pas chez les internautes qui accusent Tibo d'être homophobe.

Maladresse ? Volonté de faire le buzz ? Véritable opinion ? Difficile de se faire un avis. Seule certitude : chaque vidéo polémique est visionnée des milliers de fois et le nombre de membres de la communauté de Tibo InShape ne cesse d'augmenter.