• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les victimes des attentats divisées sur le retour en France du djihadiste albigeois Thomas Barnouin

Thomas Barnouin
Thomas Barnouin

Le djihadiste albigeois Thomas Barnouin doit-il revenir en France ? Des familles de victimes des attentats du 13 novembre 2015 réclament son rapatriement. Selon eux, son témoignage pourrait éclairer les attaques kamikazes de Paris mais aussi les crimes de Mohamed Merah. D'autres s'y opposent.

Par Sylvain Duchampt

Maître Samia Maktouf représente trente-cinq familles de victimes des attentats. Depuis le 17 décembre 2017 et l'arrestation du djihadiste Thomas Barnouin par les forces kurdes de Syrie, l'avocate réclame le rapatriement en France de cet albigeois vétéran du djihadisme.

Thomas Barnouin, 36 ans, alias Abou Ahmed est fils d'enseignants et a grandit dans le Tarn. L'homme est connu pour ses liens avec la "filière d'Artigat", Mohamed Merah et les frères Clain qui ont revendiqué les attentats du 13 novembre à Paris.

Samia Maktouf a adressé une demande d’acte auprès du juge d’instruction en charge de l’enquête sur les attentats terroristes de novembre 2015 pour qu'il soit entendu et apporte des éléments de réponses sur ces événements.
Un point de vue que ne partage pas un autre avocat de familles de victimes. Pour maître Méhana Mouhou, les djihadistes français entre les mains des forces armées kurdes souhaitent rentrer en France pour bénéficier d'une justice plus clémente à leurs yeux qu'en Syrie. L'avocat de Rouen considère que rien n'empêche Thomas Barnouin de fournir des informations aux magistrats français, tout en restant en détention au Moyen-Orient.

La France ne reconnaît aucune gouvernance en Syrie. Il n'existe donc aujourd'hui aucun accord d'extradition entres les deux pays. 

Explications :
Polémique autour du retour du djihadiste Thomas Barnouin

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : des blocages autour de l'A9

Les + Lus