• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres : la dernière machine quitte les locaux de Weir Minéral

Symbole : la dernière machine quitte les locaux / © Corinne Carriere France 3
Symbole : la dernière machine quitte les locaux / © Corinne Carriere France 3

Wear Minerals à Castres, c'est fini. Après de longs mois de lutte et de négociations, la colère a laissé place à la résignation.

Par Michel Pech

35 salariés ont été licenciés en juin dernier, sur place aujourd'hui une dizaine de responsables syndicaux, également en attente de licenciement, restent attentif au bon déroulement du plan social.
Mardi, la dernière machine a quitté l'usine, direction la maison mère en Ecosse. La direction a rejeté la dernière offre de reprise.
Les locaux vides ont été mis en vente. Une offre de 800 000 € a été faite par la COMECA, une entreprise castraise de chaudronnerie.
Malgré les 6 millions d'euros obtebus pour le plan social, , les syndicats ont saisi l'Inspection du Travail. Ils dénoncent la fermeture du site pour raisons économiques.. Ils auront une réponse à cette demande en fin de semaine prochaine.

Rappel
En novembre dernier, les salariés de Weir Minerals qui produit des pompes pour l'industrie minière avait appris par la presse l'intention de leur groupe de déménager les activités de Castres en Ecosse. Malgré leurs actions et des manifestations de soutien, le déménagement du site avait débuté fin mai.

Vidéo : le reportage de Corinne Carriere et Nathalie Fournis
Les derniers jours de Weir Minéral

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus