• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres Olympique : Rory Kockott et Marc-Antoine Rallier en commission de discipline après le match contre le Munster

Rory Kockott / © Remy Gabalda / AFP
Rory Kockott / © Remy Gabalda / AFP

Après le match contre le Munster, deux joueurs du Castres Olympique vont passer en commission de discipline pour des gestes dangereux : Rory Kockott et Marc-Antoine Rallier. Tous les deux risquent plusieurs semaines de suspension. 

Par Laurence Boffet

Le match avait été tendu et jalonné d'erreurs de la part du Castres Olympique... Deux jours après sa rencontre victorieuse face au Munster, l'instance du rugby européen, l'european professional club rugby (EPCR) indique que deux plaintes ont été déposées contre deux joueurs de Castres, Rory Kockott et Marc-Antoine Rallier pour des gestes dangereux pendant la rencontre avec les Irlandais. Tous les deux passeront en commission de discipline mercredi 19 décembre, à Paris. 
 

Kockott soupçonné de jeu déloyal

Le demi de mêlée du Castres Olympique, Rory Kockott (n°9), est soupçonné d'avoir intentionnellement touché les yeux et:ou la zone oculaire du troisième ligne du Munster, Chris Cloete (n°7), à la 21ème minute de la rencontre. Un geste remarqué par les spectateurs et pour lequel la sanction peut être très lourde.
Pour jeu déloyal, Rory Kockott pourrait écoper de 12 à 208 semaines de suspension, selon l'EPCR. Si 208 paraît un nombre improbable, la sanction pourrait quand même aller jusqu'à 24 semaines.
 

Marc-Antoine Rallier devra répondre d'un plaquage dangereux

L’EPCR a également reçu une plainte à l’encontre du talonneur remplaçant du Castres Olympique, Marc-Antoine Rallier (n°16). Il est soupçonné d'avoir plaqué de façon dangereuse le troisième ligne du Munster, Peter O’Mahony (n°6), à la 69ème minute du match. Un geste dangereux passible de 2 à 52 semaines de suspension, indique l'EPCR.

Une très mauvaise nouvelle pour le CO car la sanction qui plane au-dessus de la tête de ses deux joueurs s'appliquera aussi aux rencontres du Top 14...
 


 

Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus