IUT de Castres : la grève des personnels enseignants et administratifs continue

C'est l'ensemble des personnels de l'IUT de Castres qui est en grève depuis lundi matin. Après l'annonce du Pacte de Redressement prévu par la direction de l'Université toulousaine Paul Sabatier dont ils dépendent, ils craignent la perte d'une dizaine de postes.

Les salariés ont distribué des tracts dans la rue
Les salariés ont distribué des tracts dans la rue © Youshaa Hassenjee
Action dans les rues
Ce mardi matin, les personnels en grève de l'IUT de Castres sont sortis dans la ville pour informer l'opinion publique des conséquences des choix de la direction universitaire.
Des tracts ont été , notamment, distribués au rond-point de la Borde-Basse.

Un Pacte "menaçant"
Mercredi, au rectorat, le conseil d'administration de l'Université Paul Sabatier va adopter, à huis clos, le projet de la direction baptisé "Pacte de Redressement". 
Un redressement très mal perçue par les personnels de Toulouse mais aussi de Castres. Au total, 200 postes seraient supprimés dans les secteurs enseignants et administratifs.  
Castres sera touché, une dizaine de poste dont 7 d'enseignants devrait disparaitre.
Selon les syndicats, cette diminution de personnel devrait entrainer une réduction du nombre d'étudiants. L'IUT pourrait en perdre une centaine. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie université éducation société