Le meeting d'athlétisme de Castres, dernier grand rendez-vous avant les Mondiaux

Le meeting d'athlétisme de Castres, dernier grand rendez-vous avant les Mondiaux en Chine. / © France 3 Midi-Pyrénées
Le meeting d'athlétisme de Castres, dernier grand rendez-vous avant les Mondiaux en Chine. / © France 3 Midi-Pyrénées

Le meeting d'athlétisme de Castres était la dernière chance pour certains athlètes de réaliser les minimas en vue des championnats du monde qui se tiendront fin août à Pékin. Les athlètes toulousains engagés sur cette compétition ont connu des fortunes diverses.

Par Laurence Boffet

Le meeting d'athlétisme de Castres était attendu par beaucoup d'athlètes. C'était pour eux, la dernière occasion de se qualifier pour les prochains Mondiaux en Chine. Certains ont connu des fortunes diverses, comme le sauteur en hauteur Mickaël Hanany qui a échoué tout près de la qualification. 

Voyez le reportage de Serge Djian et Olivier Denoun :
Meeting d'athlétisme Castres

Pas de qualification non plus pour Compoaré​

Le champion d'Europe du triple saut, Benjamin Compaoré, n'a finalement pas sauté mercredi alors que c'était sa dernière chance de se qualifier. Il devait sauter au moins 17,05 m, le minimum requis pour les championnats du monde mais a senti une "petite gêne" et n'a pas participé à l'épreuve de triple saut. L'athlète, sacré à Zurich l'an dernier avec un saut à 17,46 m, espère toutefois être repêché pour les Mondiaux (22-30 août) en raison de ses performances durant la saison et de son statut de champion d'Europe.

Le recordman de France en plein air de saut en hauteur échoue à 6 cm du but​

Alors que Castres était également sa dernière chance de réaliser le minimum de 2,30 m avant l'annonce vendredi de la sélection française pour la Chine, le recordman de France en plein air du saut en hauteur Mickaël Hanany, a raté le coche en ne sautant que 2,24 m.
Du côté du sprint, les filles du relais 4x100 m, toujours en quête d'une sélection pour Pékin, ne se sont pas vraiment rassurées en individuel: Stella Akakpo était finalement absente, Céline Distel-Bonnet a couru en 11 sec 55 en série et n'a pas participé à la finale en raison d'une gêne, et Jennifer Galais ne s'est classée que quatrième de la finale (11 sec 70).


   
 








Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus