Vaincu à Brive, le Castres Olympique affrontera Toulon en barrages

Le Co s'incline 27 à 33 sur la pelouse de Brive. / © DIARMID COURREGES / AFP
Le Co s'incline 27 à 33 sur la pelouse de Brive. / © DIARMID COURREGES / AFP

Le Castres Olympique, déjà qualifié pour les phases finales, s'est incliné 27 à 33 à Brive samedi soir.

Par LB avec AFP

Castres s’est incliné 27 à 33 samedi soir à Brive. Au-delà de cette défaite, le CO qui nourrissait l’espoir de doubler le Rugby Club Toulonnais (RCT), a payé cher son voyage en Corrèze en perdant rapidement Alex Tulou et surtout Mihaita Lazar, blessés et sûrement forfaits pour le voyage à Mayol.

Pour ce choc dans le Var, le 19 mai (21h00), les Tarnais pourront toujours compter sur Antoine Dupont, irrésistible avec un doublé supersonique (34, 40) pour remettre ses couleurs à hauteur à la pause (20-20).
C'est lui encore qui s'est sacrifié dans son embut pour empêcher le capitaine local Arnaud Méla de conclure en beauté une riche carrière (46).
Ce match s'est résumé à un véritable chassé croisé, les ballons portés, vraie spécialité locale, et la botte de Gaëtan Germain (18 points) répondant aux jambes castraises dont celles de Horacio Agulla qui avait replacé les visiteurs devant (23-27, 54) après une belle prise d'intervalle de Dumora. 
Pour sa dernière lui aussi avant la retraite, le talonneur Guillaume Ribes s'est offert lui aussi un doublé (19, 29) à la conclusion de deux ballons portés après pénaltouche. Le troisième essai des Coujoux, de pénalité (59), est également venu de ce secteur qui a fait encore une fois la différence en faveur des hommes de Nicolas Godignon.
Les Brivistes, qui possédaient une infime chance au coup d'envoi de finir à la 6e place, ont rempli leur contrat mais ils échouent finalement à la 8e place, à un point du Stade Français, barragiste européen, qui a décroché un bonus défensif décisif à Montpellier.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus