• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Deux mois après la mort d'une enseignante, l'école Edouard Herriot veut épargner ses élèves

L'école Edouard Herriot d'Albi où une enseignante a été poignardée par une mère d'élève. / © ERIC CABANIS / AFP
L'école Edouard Herriot d'Albi où une enseignante a été poignardée par une mère d'élève. / © ERIC CABANIS / AFP

Deux mois après l'assassinat d'une enseignante par une parente d'élève, la rentrée s'effectue à l'école Edouard Herriot d'Albi. Avec comme principal objectif d'aider les enfants à surmonter leur traumatisme.

Par Véronique Haudebourg

Deux mois après la mort de Fabienne Terral-Calmès, poignardée par une mère d'élève devant les enfants de sa classe lors du dernier jour d'école, les personnels et parents font tout pour que les enfants ne revivent pas le drame de début juillet. L'école a été réaménagée et une association s'est montée pour mener à bien des projets pédagogiques.
Rentrée scolaire à Albi après le meurtre d'une enseignante

Des représentants de parents d'élève de l'école Edouard herriot d'Albi seront les invités du journal de la mi-journée de France 3 Midi-Pyrénées ce mardi 2 septembre.

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus