Cet article date de plus de 6 ans

Lavaur : une marche blanche pour Jonathan et contre l'autodéfense

Ils se sont rassemblés en mémoire de Jonathan et pour dire non à l'autodéfense. Une centaine de personnes ont marché ce samedi dans les rues de Lavaur où ce lycéen de 17 ans a trouvé la mort en 2009, tué par le cafetier qu'il tentait de cambrioler.
C'est la troisième fois qu'ils marchent dans les rues de Lavaur pour Jonathan Lavignasse. Ce jeune homme de 17 ans est mort dans la nuit du 13 au 14 décembre 2009. Il a été tué alors qu'il tentait de cambrioler un bar de la ville avec un copain de son âge. Le propriétaire des lieux a tiré sur eux avec un fusil. Jonathan est mort sur place. 

Ce samedi matin, une centaine de personnes se sont rassemblées en sa mémoire devant la mairie de Lavaur, avant de défiler dans le centre ville. En tête du cortège, la maman de ce jeune lycéen et sa soeur. Dans la manifestation, ses amis, des citoyens et les membres d'une association qui s'est créée pour lutter contre l'autodéfense. Au terme d'une marche silencieuse, la maman de Jonathan a pris la parole pour dire son attente à la veille du procès du meurtrier présumé de son fils. Elle attend qu'il soit pour elle "la fin d'une marche de 5 ans" et que "justice soit rendue" à son fils.
Le procès du propriétaire du café doit s'ouvrir le 30 mars devant les Assises du Tarn, à Albi. Et la question de l'autodéfense et de la légitime défense sera au coeur des débats même si la chambre de l'instruction de Toulouse n'a pas retenu cette dernière : il sera jugé pour meurtre et tentative de meurtre.

Voyez le reportage de Yann-Olivier D'Amontloir et Emmanuel Filllon :
durée de la vidéo: 01 min 33
Marche blanche pour Jonathan





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société justice manifestation archives