Cet article date de plus de 7 ans

Le coup de gueule de Philippe Folliot

Dans un courrier adressé au Ministre en charge des transports, le Député du Tarn se met "très en colère" 
© Archives

" Je suis très en colère ! L'inertie politico-administrative me scandalise ! L'injustice territoriale me révolte ! "


C'est dans ces termes que Philippe Folliot débute son courrier en date du 5 novembre 2013 adressé à Frédéric Cuvillier, Ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche.

Le député Centriste du Tarn, qui est par ailleurs Secrétaire de la commission de la défense et des forces armées, trouve " choquant et irrespectueux" que le Ministre n'ai pas pris soin de répondre à ses précédents courriers l'alertant sur la nécessité de désenclaver le Sud du Tarn, avec le dossier sur l'autoroute Castres-Toulouse. 

Six mois après les engagements pris par le Président de la République lors de sa venue à Soual en mai dernier, et plus de 4 mois après la déclaration du Premier Ministre confirmant la décision de la commission « Mobilité 21″ d’inscrire comme prioritaire ce projet de désenclavement si important pour le sud du Tarn, le dossier est au point mort selon Philippe Folliot.

Il demande d'Urgence la tenue d'un comité de suivi en sous-préfecture.

Le courrier de Philippe Folliot adressé à Fréderic Cuvillier, Ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche
Lettre du député Philippe Folliot



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
autoroute castres-toulouse politique archives